Gard: excédé par les chauffards, un homme transforme sa voiture en véhicule de gendarme

Gard: excédé par les chauffards, un homme transforme sa voiture en véhicule de gendarme

Publié le :

Samedi 15 Juillet 2017 - 14:28

Mise à jour :

Samedi 15 Juillet 2017 - 14:33
©Facebook/Gendarmerie du Gard
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Excédé par les chauffards, un homme de 63 ans, domicilié près d'Alès dans le Gard, a eu l'idée de les piéger en customisant sa voiture. Il a donc collé des décalcomanies sur la carrosserie de son véhicule, rappelant celle des gendarmes.

Il a trouvé le stratagème pour faire ralentir les automobilistes dans sa rue. Excédé par les chauffards, un homme de 63 ans, domicilié près d'Alès dans le Gard, a eu l'idée de les piéger en customisant sa voiture. Il a donc collé des décalcomanies sur la carrosserie de son véhicule de couleur bleue, rappelant celle des gendarmes. Il a également apposé des drapeaux tricolores sur sa plaque d'immatriculation. Et pour qu'ils ne se rendent compte de rien, le sexagénaire a même installé derrière sa voiture un trépied pour appareil photo, censé ressembler à un radar.

Pour son plus grand bonheur, sa stratégie a fonctionné pendant un temps: ainsi, la plupart des automobilistes qui passaient devant chez lui ralentissaient, croyant visiblement à la présence de gendarmes. Seulement voilà: les vrais gendarmes ont eu vent de cette démarche et se sont donc rendus sur place pour vérifier si leurs sources disaient vrai. 

Par la suite, l'homme a donc été contrait de répondre de ses actes devant le tribunal. "Je voulais plus de sécurité pour tout le monde", a-t-il notamment déclaré. Et s'il n'a pas eu d'amende, il a été dans l'obligation de remettre son véhicule en l'état. Quant au faux radar, il a été saisi et détruit par les gendarmes.

Selon le site de la sécurité routière, les automobilistes français ne sont pas de bons élèves en matière de conduite. Au total, 25% des conducteurs reconnaissent ne pas respecter les limitations de vitesse. Et les raisons sont multiples: au total 57% des personnes interrogées pensent que la route le permet, 34% sont pressés, 31% disent maîtriser leur véhicule, 18% aiment rouler vite tandis que 14% déclarent être pris dans un flot de véhicules. Mais en roulant vite, les conducteurs réduisent leur champ de vision, risquent de perdre le contrôle de leur véhicule et de s'exposer à davantage de fatigue et à la perte de vigilance.

L'homme de 63 ans a dû remettre en conformité son véhicule.


Commentaires

-