Gard: un enfant de 7 ans poignardé à mort, par sa maman infanticide? [MAJ]

Gard: un enfant de 7 ans poignardé à mort, par sa maman infanticide? [MAJ]

Publié le :

Mardi 23 Mai 2017 - 10:13

Mise à jour :

Mardi 23 Mai 2017 - 11:32
©Arthur Lombard/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une mère a-t-elle tué son enfant à l'arme blanche, cette nuit à Sommières (Gard)? Cette piste serait en tout cas privilégiée après la découverte du corps sans vie, poignardé à mort, d'un enfant de sept dans sa chambre, alors que seule sa maman présentée comme "fragile psychologiquement" était présente sur place. [article mis à jour à 11h27 avec les déclarations du procureur de la République de Nîmes]

DRAME FAMILIAL - Un petit garçon de sept ans a été retrouvé mort au domicile familial, dans la nuit de lundi 22 à ce mardi à Sommières, dans le Gard. Cette petite commune située à mi-chemin entre Nîmes et Montpellier est sous le choc et certains redoutent déjà que le terrible geste ait pu être perpétré par la maman de l'enfant elle-même, qui a été placée en garde à vue.

Que s'est-il passé au sein du huis-clos de l'appartement qu'occupe cette famille "en grande difficulté sociale", selon le maire de la commune cité par France 3 Occitanie? Une seule certitude: un petit garçon a perdu la vie, tué à l'arme blanche, et son corps laissé là, dans sa chambre, jusqu'à ce que les secours finissent par le découvrir. Aucune information n'avait filtré à ce stade, ce mardi matin, sur la personne ayant prévenu les pompiers. Tout juste sait-on que l'appel a été passé vers 2h du matin.

A cette heure-ci le père était absent du domicile et la mère seule avec son enfant. Décrit comme "fragile psychologiquement", celle-ci aurait-elle pu porter les coups fatals? A en croire le site d'information local Objectif Gard, cette piste serait ainsi privilégiée par les enquêteurs de la brigade de recherches de Vauvert qui officient sous l'autorité du parquet de Nîmes. 

Mise à jour à 11h27: Le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel a confirmé les premières informations relatées ci-dessus, ajoutant qu'une expertise psychiatrique en urgence de la mère a été ordonnée ce mardi. L'enquête ouverte pour "homicide" et confiée aux gendarmes doit notamment servir à déterminer si celle-ci se trouvait seule avec son enfant au cours de la nuit, a-t-il ajouté.

Les secours ont découvert le petit corps dans sa chambre, sans vie.

Commentaires

-