Gilets jaunes: l'ex-boxeur qui a frappé des gendarmes s'est rendu

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Gilets jaunes: l'ex-boxeur qui a frappé des gendarmes s'est rendu

Publié le 07/01/2019 à 12:52 - Mise à jour à 12:55
© Abdul ABEISSA / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Christophe Dettinger, ancien boxeur, que l'on voit frapper des gendarmes lors d'une manifestation de Gilets jaunes qui se tenait à Paris samedi, s'est rendu aux autorités et a été placé en garde à vue ce lundi.

Rapidement identifié comme Christophe Dettinger, ancien boxeur surnommé "le gitan de Massy" qui a raccroché les gants en 2013, l'homme qui a frappé des gendarmes samedi 5 à Paris, sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, s'est rendu ce lundi 7 au matin aux enquêteurs de la Sûreté territoriale.

Selon France 2, qui révèle cette information, Christophe Dettinger a été placé immédiatement en garde à vue.

Christophe Castaner a confirmé l'information sur Twitter, appuyant le fait que l'homme de 37 ans allait devoir "répondre de ses actes devant la Justice".

Samedi, le trentenaire avait été formellement identifié par les services de la Direction opérationnelle des services techniques et logistiques.

Lire aussi: plainte de deux gendarmes agressés par des gilets jaunes samedi sur une passerelle à Paris

Les enquêteurs ont rapidement pensé que l'homme qui a agressé les gendarmes, et qui les a forcés à reculer face à une horde de gilets jaunes, était un boxeur professionnel ou ancien boxeur en analysant sa façon de porter les coups.

Sur d'autres images, on le voit aussi en train de donner des coups de pied à un gendarme mobile coincé au sol.

Toujours selon France 2, Christophe Dettinger portait des gants de boxe "coqués" lors de l'agression des gendarmes: des gants renforcés avec du plomb pour faire mal.

Et aussi:

Acte 9 des Gilets jaunes: vers une action dans "le centre de la France" ou à la Défense?

La maison d'une députée LREM murée, elle accuse les Gilets jaunes (photos)

Les soldes d'hiver réussiront-ils à compenser l'effet "gilets jaunes" ?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Christophe Dettinger, l'ancien boxeur suspecté d'avoir frappé des gendarmes samedi à Paris pendant une manifestation des gilets jaunes, s'est rendu aux autorités.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-