Gilets jaunes: 6 mois ferme pour avoir incité à la violence contre les policiers sur Facebook

Gilets jaunes: 6 mois ferme pour avoir incité à la violence contre les policiers sur Facebook

Publié le :

Vendredi 29 Mars 2019 - 10:14

Mise à jour :

Vendredi 29 Mars 2019 - 10:19
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme originaire de Cancale, en Bretagne, a été condamné à six mois de prison jeudi 28 par le tribunal correctionnel de Saint-Malo. Ce Gilet jaune avait appelé ses quelque 193.000 "amis" Facebook à s'en prendre aux forces de l'ordre avec des armes.

Un Cancalais a été condamné à six mois de prison ferme jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour provocation au crime ou au délit.

En février dernier, ce militant Gilet jaune avait mis en ligne une vidéo sur Facebook dans laquelle il invitait ses quelques 193.000 "amis" à s'en prendre physiquement, et très violemment, aux forces de l'ordre.

Durant quatre minutes, il exposait ainsi les moyens avec lesquels il conseillait d'attaquer les policiers chargés du maintient de l'ordre.

A voir aussi: Manifestations non déclarées de "Gilets jaunes" - Eric Drouet condamné à une amende

Carabine, fusil de chasse, pistolet automatique et diverses munitions étaient présentés devant la caméra.

Il encensait alors la maniabilité de sa carabine, "super légère, pratique pour du combat urbain", son pistolet, "devant ça, les forces de l'ordre ne vont pas reculer. Le plomb, ça rentre direct dans les combinaisons. Ne faites pas de détail", ou encore son fusil de chasse qui selon lui faisait "de bons trous".

Le ministère public qui avait demandé au tribunal d'être "particulièrement ferme sur ces faits qui sont très graves" a visiblement été entendu puisque le Gilet jaune a été condamné à de la prison ferme.

Il a tout de même tenté de se défendre en expliquant qu'il n'était "pas comme ça dans la vie" et qu'il avait été "embrigadé par les réseaux sociaux".

Il a en outre indiqué qu'il avait utilisé les armes d'un garde-chasse et de son grand-père pour les besoins de sa vidéo, comme l'a souligné 20 Minutes. Il s'était aussi procuré des grenades dans une armurerie.

A lire aussi:

Montpellier: affublé d'un Gilet jaune, le conseiller municipal fait des "quenelles" (vidéo)

"Gilets jaunes": Paris saccagé et Paris "épargné", la capitale aux deux visages

Quand Macron explique les "Gilets jaunes" aux enfants

Un gilet jaune a été condamné à de la prison ferme pour avoir incité ses "amis" Facebook à commettre des violences contre des policiers.


Commentaires

-