Gilets jaunes: un élu Rassemblement national condamné pour transport de produits explosifs

Gilets jaunes: un élu Rassemblement national condamné pour transport de produits explosifs

Publié le :

Mardi 05 Février 2019 - 09:02

Mise à jour :

Mardi 05 Février 2019 - 09:34
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un conseiller municipal du Rassemblement national a été condamné lundi 4 avec un autre homme du même âge pour avoir transporté des produits explosifs avant la manifestation des Gilets jaunes samedi 2 à Valence.

Les deux prévenus avaient transporté des produits explosifs avant la manifestation des Gilets jaunes du samedi à Valence. Deux jeunes hommes de 27 ans avaient été interpellés par les gendarmes en marge de l'Acte 12 de la contestation. Condamnés, ils écopent tout les deux d'une amende de 2.000 euros avec sursis chacun et l'interdiction de détenir et transporter une arme pendant cinq ans.

L'un des prévenus est serrurier au chômage tandis que l'autre travaille dans une entreprise d'installation de réseau GSM et est également conseiller municipal du Rassemblement national (ex-Front national) dans la ville de Tarare dans le département du Rhône.

"Dans le coffre de leur voiture se trouvaient une hachette de 35 centimètres de long mais aussi un casque de moto. Des pétards de poudre noire, ainsi qu'un engin explosif artisanal ont été retrouvés dans leur sac à dos. En plus de ces produits, une sorte de mini-grenade fabriquée à partir du cylindre en carton d'un rouleau de papier toilette contenant des billes de plastique a été retrouvée", liste France info. Et d'ajouter que le jeune élu a expliqué avoir lui-même fabriqué l'engin explosif improvisé pour pratiquer l'airsoft.

Lire aussi - Les "gilets jaunes" défilent contre les violences policières, heurts à Paris et Bordeaux

"Pendant l'audition, les deux hommes ont affirmé que c'était la première manifestation des gilets jaunes à laquelle ils voulaient participer. Les casques étaient là selon eux pour se protéger", précise le site d'information.  Le reste des objets délictueux découverts seraient des "oublis".

La procureure a insisté sur le fait que les deux jeunes hommes n'étaient pas venus "pour casser du gendarme ou du policier" mais qu'ils "sont bien venus manifester avec un attirail interdit. Ils ont tous les deux pris le risque de se rendre à une manifestation potentiellement dangereuse à cause de la présence annoncée de casseurs, avec dans leurs sacs à dos des pétards et un explosif artisanal".

Voir:

Au défilé des blessés "gilets jaunes", des "vies détruites" et une sourde colère

"Gilets jaunes": incidents à Morlaix, quatre interpellations, un policier blessé

Acte 12 des gilets jaunes: affrontements entre antifas et ultra droite à Paris (vidéos)

Un conseiller municipal du Rassemblement national a été condamné lundi 4 pour transport de produits explosifs.

Commentaires

-