Gironde: condamné pour avoir filmé les femmes d'un village naturiste

A leur insu

Gironde: condamné pour avoir filmé les femmes d'un village naturiste

Publié le :

Vendredi 23 Février 2018 - 11:02

Mise à jour :

Vendredi 23 Février 2018 - 11:27
Un Belge a été condamné à 5.000 euros d'amende mardi pour avoir filmé, à leur insu, les femmes d'un village naturiste de Gironde grâce à une caméra intégrée à ses lunettes. Son matériel sera aussi détruit.
© SCOTT HEPPELL / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été condamné à 5.000 euros d'amende mardi 20 par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Il a été déclaré coupable d'"atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui par l’enregistrement sans consentement de l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé".

Selon Sud Ouest, cet homme d'origine belge est un chef d'orchestre et un pianiste. Il avait été surpris en flagrant délit.

A voir aussi: Vielle-Saint-Girons - le pédophile récidiviste filmait les enfants sur une plage naturiste

A l'été 2017, il avait en effet entrepris de filmer les femmes d'un village naturiste au Porge, en Gironde. Il était alors doté de lunettes équipées d'une caméra.

Ce sont les maîtres nageurs présents sur place qui avaient donné l'alerte. Ils avaient repéré l'homme et avaient remarqué son comportement suspect.

Les femmes n'étaient évidement pas au courant qu'elles étaient épiées et filmées par cet inconnu. Sur les vidéos, que les enquêteurs ont pu observer, l'une d'elle était d'ailleurs identifiable.

"L’enregistrement vidéo y est interdit dans les lieux communs sans autorisation de la personne. Or, on voit bien que ce qui l’intéresse, c’est la nudité", a déclaré le procureur-adjoint.

L'homme a finalement été condamné à 5.000 euros d'amende dont 3.000 avec sursis. Son matériel a aussi été confisqué dans le but d'être détruit.

Pour rappel il est interdit de filmer (ou de photographier) une personne sans son accord. Le site du service public rappelle d'ailleurs que: "photographier ou filmer, sans son consentement, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé ou transmettre son image (même s'il n'y a pas diffusion), est puni d'un an d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende".

L'homme avait été surpris par les maîtres-nageurs alors qu'il filmait des femmes naturistes à leur insu.

Commentaires

-