Grand-Quevilly: des Gilets jaunes bloquent un terminal pétrolier

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 02 janvier 2019 - 09:34
Image
Des Gilets jaunes près du péage du Boulou sur l'autoroute A9 le 22 décembre 2018
Crédits
© RAYMOND ROIG / AFP
Des Gilets jaunes bloquent ce mercredi matin un dépôt pétrolier à Grand-Quevilly près de Rouen en Seine-Maritime.
© RAYMOND ROIG / AFP
Des Gilets jaunes bloquent ce mercredi matin un dépôt pétrolier à Grand-Quevilly près de Rouen en Seine-Maritime. Il s'agit d'un terminal pétrolier stratégique dans le département.

Plusieurs dizaines de Gilets jaunes ont lancé une action ce mercredi 2 au matin en Seine-Maritime. Ils ont installé un barrage devant le terminal pétrolier Rubis à Grand-Quevilly, bloquant l'entrée et la sortie des camions du site.

"Le terminal pétrolier Rubis à Grand-Quevilly est l'un des quatre sites stratégiques du département de la Seine-Maritime, raison pour laquelle il est une cible lors de mouvements de contestations", a fait savoir Franceinfo qui rapporte l'information. Le site internet de la chaîne de télévision rappelle que le dépôt avait déjà fait l'objet de bblocages le 3 et 13 décembre dernier par des Gilets jaunes épaulés par des militants de CGT.

Lire aussi - Gilets Jaunes: barricades monstres devant un dépôt pétrolier, début de pénurie

Selon un sondage Harris Interactive pour RTL et M6, publié ce mercredi, un Français sur deux seulement pense que le gouvernement prendra en compte les remontés du "grand débat" national organisé en janvier et février à l'initiaitve d'Edouard Philippe. Seuls les proches de La République en marche (LREM) considèrent majoritairement que le gouvernement en tiendra compte (82%). Près d'un Français sur deux estime également (47%) qu'il serait favorable à ce que les Gilets jaunes présentent une liste aux élections européennes de mai 201

Le "grand débat", dont les formes se veulent multiples et diverses un peu partout sur le territoire, doit formellement débuter mi-janvier jusqu'au 1er mars. Il est ouvert à tous et doit associer de nombreux gilets jaunes. Les remontées des divers débats - propositions ou doléances - doivent ensuite faire l'objet de synthèses. Le gouvernement s'est déjà engagé à ce qu'elles se traduisent par des "mesures concrètes", en plus des mesures d'urgence déjà annoncées par l'exécutif.

Voir:

Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dépôts pétroliers bloqués

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don