Grasse: un enfant mordu par à un chien à 56 reprises

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 22 mai 2019 - 13:09
Image
Un malinois.
Crédits
©Flickr
Un enfant de trois ans a été mordu à 56 reprises par un berger malinois à Grasse. (Illustration)
©Flickr

Un enfant de trois ans a été mordu par un chien à 56 reprises à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, dimanche 19. Il a été grièvement blessé par le berger malinois lors d'une bagarre entre son père et le voisin, sur fond d'alcool.

Le repas entre amis a viré au drame. Dimanche soir, un couple parents d'un enfant de trois ans avaient invité leur voisin à diner à Grasse. Mais l'alcool aidant, une dispute a éclaté entre le père de famille et le voisin, âgé d'une vingtaine d'années.

L'invité et l'hôte en sont alors venus aux mains. Une bagarre qui aurait pu ne concerner que les deux hommes si le chien de la famille, un berger malinois, ne s'était interposé voyant son maître attaqué.

Et l'enfant de trois ans était présent lors de la scène de violence. Ses pleurs auraient été perçus comme une menace par le chien, et l'animal s'est jeté sur lui.

A voir aussi: Leurs chiens mordent grièvement leur fillette, ils accusent un chien errant

Le berger malinois l'a alors mordu à 56 reprises sur tout le corps, ses bras et ses cuisses ont été particulièrement touchés.

Rapidement arrivés sur les lieux, les secours ont transporté le petit grièvement blessé jusqu'à l'hôpital Lenval de Nice. Ses jours n'étaient pas en danger selon la police de Grasse, citée par France Bleu Azur.

Les deux hommes ont quant à eux été interpellés et placés en garde à vue avant d'être relâchés. Ils seront prochainement à nouveau convoqués au commissariat: lors de la première interpellation, ils étaient trop alcoolisés pour répondre clairement aux questions des forces de l'ordre.

Une enquête sociale a aussi été ouverte.

A lire aussi:

Mulhouse: armé d'un couteau il tue le chien qui a mordu sa femme

Timéo, 8 ans, défiguré par un chien, sa mère demande de l'aide

Légèrement mordue par son chiot, une femme décède en deux jours

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don