Grasse: une enseignante tabassée par trois mères pour avoir réprimandé une élève

Grasse: une enseignante tabassée par trois mères pour avoir réprimandé une élève

Publié le :

Vendredi 23 Février 2018 - 16:12

Mise à jour :

Vendredi 23 Février 2018 - 16:18
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une enseignante a été prise à partie par trois mères de famille à Grasse jeudi dernier. La victime aurait fait l’objet du mécontentement de ces dernières car la fille de l’une d’elles est souvent réprimandée.

C'est une banale réprimande qui a déclenché cet accès de violence. Une enseignante d’une école élémentaire de Grasse (Alpes-Maritimes) a été prise à partie par trois mères de famille à la sortie de l’école jeudi 15. Selon Nice-Matin qui révèle l'information, il s'agirait d'un "véritable guet-apens".

Comme l'explique le quotidien, l'affaire débute avec une réprimande adressée par l'enseignante à une élève qui selon elle "ne se comportait pas bien pendant le cours". Une remise au point disciplinaire mal vécue par la petite fille qui en aurait alors parlé à sa mère. Avec deux autres femmes, cette dernière aurait alors organisé un guet-apens pour régler ses comptes avec l’enseignante.

L'altercation a eu lieu après la fermeture de l'école Saint-Julien. Les trois femmes attendaient l'enseignante qui regagnait son véhicule sur le parking de l'établissement scolaire. L'altercation a commencé par des insultes avant de se poursuivre par de coups. La victime a subi des gifles de la part de ses agresseurs et a également été menacé de violences futures. Elle a finalement pu prendre la fuite à bord de son véhicule.

La victime a décidé de porter plainte dès le lendemain de l’agression. En arrêt de travail, elle ne retournera pas à l’école avant la fin des vacances scolaires. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette violente agression. L'affaire a particulièrement ému le corps enseignant et les autres parents d'élèves.

 

L'altercation a eu lieu après la fermeture de l'école Saint-Julien de Grasse.


Commentaires

-