Grenoble: pris de démence, il tente de tuer son bébé en le noyant sous l'eau bouillante

Grenoble: pris de démence, il tente de tuer son bébé en le noyant sous l'eau bouillante

Publié le :

Vendredi 17 Février 2017 - 09:48

Mise à jour :

Vendredi 17 Février 2017 - 09:55
©Angot/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Près de Grenoble, à La Tronche (Isère), un père de famille a tenté de tuer son bébé en le noyant. Le trentenaire, rapidement interpellé par les forces de l'ordre, tenait sa fille de trois semaines sous l'eau bouillante du robinet. Il est actuellement hospitalisé en dans un établissement psychiatrique.

Le nourrisson a été sauvé in extremis. Près de Grenoble, à La Tronche (Isère), un père de famille a tenté de tuer son bébé de trois semaines en le noyant. Les faits se sont déroulés mercredi 15 aux alentours de 21h. Ce soir-là, la mère de l'enfant a alerté le SAMU lorsque son mari, bipolaire, est descendu pratiquement nu dans la rue. Mais les choses se sont rapidement envenimées lorsqu'il est rentré chez lui. Elle a donc contacté les forces de l'ordre en leur expliquant que son mari était en pleine crise de démence.

Rapidement sur place, les policiers ont alors constaté que l'homme, âgé de 36 ans, se trouvait nu dans sa baignoire avec sa petite fille. Le trentenaire tenait le bébé sous l'eau bouillante du robinet puis a essayé de l'étrangler entre ses cuisses. 

Afin d'éviter le drame, l'un des policiers s'est alors précipité vers lui, tentant de lui enlever le nourrisson de ses mains. Mais les gardiens de la paix ont dû s'y mettre à plusieurs pour maîtriser le père de famille, très agité. Ce dernier a même mordu un policier au poignet durant l'intervention. Au vu de son état de santé, il n'a pu être placé en garde à vue. L'homme, qui souffre de troubles bipolaires, est actuellement hospitalisé en hôpital psychiatrique. Selon les informations de Francebleu, la mère souffrirait elle aussi de troubles psychiatriques et devait être entendue par les enquêteurs.

Quant à la petite fille, à qui ils ont prodigué un massage cardiaque, elle a été brûlée au premier degré sur le cou, le torse et le ventre. Elle a également été blessée à l’épaule mais semble désormais hors de danger.

L'intervention des policiers a permis d'éviter le drame.


Commentaires

-