Gustavito l'hippopotame tué à coups de pics à glace au Salvador émeut le monde entier

Gustavito l'hippopotame tué à coups de pics à glace au Salvador émeut le monde entier

Publié le :

Mardi 28 Février 2017 - 12:45

Mise à jour :

Mardi 28 Février 2017 - 13:02
©Parque Zoológico Nacional de El Salvador.Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un hippopotame du parc national zoologique du Salvador a été battu à mort dans la nuit de mercredi à jeudi, avant de mourir de ses blessures dimanche. Un acte barbare qui a provoqué un vif émoi sur les réseaux sociaux, ainsi que la réclamation par certains de la fermeture de ce zoo.

Gustavito, un hippopotame icône du Parc national zoologique du Salvador, est mort dimanche 26 après avoir été attaqué par un groupe d'individus non-identifiés. Une tragédie qui a provoqué un vif émoi sur les réseaux sociaux et dans le pays, considéré comme le plus violent du monde et où les meurtres font partie du quotidien.

L'animal aurait été battu à mort dans la nuit de mercredi 22 à jeudi 23. Les agresseurs auraient attaqué la bête pendant qu'elle dormait, lui infligeant de graves blessures à l'aide de diverses armes. Des pierres ont notamment été retrouvées sur les lieux ainsi que des morceaux de métal. Les premières constatations laissent penser que ces individus auraient utilisé des poinçons ou des pics à glace pour blesser l'hippopotame à de nombreuse reprises.

Des blessures qui, sur un animal de cette taille, n'ont cependant été constatées que dans les jours suivants. Après l'attaque, Gustavito refusait en effet de s'alimenter et passait beaucoup plus de temps dans l'eau. Les soigneurs ont alors constaté de multiples lacérations sur la tête, le corps, la gueule et les pattes de l'animal. Il a succombé quatre jours plus tard.

L'acte a entraîné de nombreuses réactions d'internautes, notamment sur Twitter via le hashtag #Gustavito.

Mais les critiques ne se limitent pas aux auteurs de cet acte barbare. En effet, de nombreuses personnes dénoncent depuis la mort de Gustavo les conditions d'accueil des animaux dans le zoo, qui ne permettraient donc pas de simplement assurer la sécurité de ses pensionnaires.

Une pétition (en espagnol) a même été lancé sur le site change.org. Elle demande la reconstruction du parc zoologique qui selon ce texte aurait perdu 130 animaux depuis 2013, de causes naturelles ou d'erreurs humaines. Ce mardi 28 à la mi-journée, elle avait recueilli près de 28.000 signatiures.

Gustavo a été tué a priori à coup de pierres et de pics à glace.


Commentaires

-