Harcelé par ses camarades, un enfant homosexuel se suicide

Harcelé par ses camarades, un enfant homosexuel se suicide

Publié le :

Mardi 28 Août 2018 - 15:55

Mise à jour :

Mardi 28 Août 2018 - 16:19
Un enfant de neuf ans s'est suicidé jeudi à Denver aux Etats-Unis. Le jeune Jamel Myles était homosexuel et harcelé par les écoliers de son établissement scolaire.
© SUZANNE CORDEIRO / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

"Mon bébé s'est tué à cause du harcèlement". La mère du jeune Jamel Myles ne se remet pas de la mort de son fils, qui s'est suicidé alors qu'il n'avait que neuf ans. Les faits se sont produits jeudi 23 à Denver, dans l'Etat du Colorado dans le centre des Etats-Unis.

La mère de famille a retrouvé le corps inanimé de son fils ce jour-là. Elle a alors tenté de le réanimer, en vain, selon le Denver Post.

D'après cette femme, Leia Pierce, son enfant était harcelé à l'école à cause de son orientation sexuelle. Ses petits camarades lui reprochaient en effet son homosexualité.

A voir aussi: Le pape recommande la psychiatrie pour l'homosexualité décelée à l'enfance

"Il ne méritait pas cela. Il voulait rendre tout le monde heureux, même quand il ne l'était pas. J'aimerais tellement qu'il revienne", a-t-elle déploré.

Le garçon de neuf ans avait annoncé à sa mère son homosexualité durant les vacances d'été.

"Il avait si peur lorsqu'il me l'a annoncé. Je pensais qu'il se moquait de moi, alors je me suis retournée au volant et je l'ai vu recroquevillé sur lui-même, terrorisé. Je lui ai dit, «je t'aime toujours»", s'est souvenue la mère de famille qui a aujourd'hui perdu "la chose la plus importante à (ses) yeux".

Lundi 20, le jeune Jamel a fait sa rentrée à l'école primaire Joe Shoemaker. Pour l'occasion, celui qui adorait porter des robes et des chaussures à talons s'était mis du vernis à ongles, source de moqueries de la part de ses camarades.

Jamel Myles s'est ensuite donné la mort. Il ne réalisera jamais son rêve: devenir une star sur les réseaux sociaux et pouvoir "acheter une nouvelle maison" à sa famille.

L'établissement dans lequel il était scolarisé a mis en place une cellule de crise pour les enfants. Les parents d'élèves sont aussi invités à se rendre à l'école pour dialoguer avec la direction.

"Je suis morte de l'intérieur", a déclaré la mère de la jeune victime, anéantie.

Le taux de suicide chez les jeunes homosexuels est plus important que chez les hétérosexuels, principalement à cause du harcèlement et du rejet.

A lire aussi:

Adoption: deux enquêtes pour discrimination envers les homosexuels, en Normandie et dans le Grand Est

Un homosexuel français de 68 ans tué et découpé par son jeune amant en Inde

SOS homophobie publie son rapport annuel et de nouveaux témoignages

Un enfant homosexuel de neuf ans s'est suicidé: il était harcelé à l'école.


Commentaires

-