Harcelée par son mari jaloux, elle s'agrafe le vagin

Jalousie

Harcelée par son mari jaloux, elle s'agrafe le vagin

Publié le :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 15:54

Mise à jour :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 16:05
Persuadé qu'elle avait une relation extraconjugale, un homme de 39 ans a harcelé sa femme pendant de nombreuses années. Ne sachant plus quoi faire, elle s'est finalement mutilé le vagin pour qu'il l'a laisse tranquille.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il était jaloux maladif. Persuadé qu'elle avait une relation extraconjugale, un homme de 39 ans a fait subir un calvaire à son épouse pendant de nombreuses années, une sordide histoire relatée ce mercredi 31 par Nord Littoral. Au quotidien, cette habitante d'Ardres (Pas-de-Calais) aurait été victime de menaces, d'insultes et de coups, une situation qu'il l'aurait poussée à faire plusieurs tentatives de suicide. Son époux aurait même failli l'étouffer avec un coussin.

D'après les informations rapportées par le quotidien, son mari était si jaloux qu'il vérifiait la taille de son vagin (en lui insérant des doigts) afin de vérifier sa fidélité. Finalement, pour mettre un terme à cette situation et pour qu'il l'a laisse enfin tranquille, elle a fini par s'agrafer les lèvres du vagin, lui disant qu'il ne pourra plus l'accuser d'être infidèle.

Placé sous contrôle judiciaire depuis le 10 novembre dernier, le trentenaire a finalement été condamné la semaine dernière par le tribunal de Saint-Omer (Pas-de-Calais) à 18 mois de prison dont dix avec sursis avec mise à l'épreuve. De plus, il devra indemniser sa victime à hauteur de 2.000 euros, suivre des soins et payer plus de 15.000 euros de frais médicaux.

Lire aussi - Puy-de-Dôme: il torture sexuellement jusqu'à la mort sa compagne, un quinquagénaire comparaît en cour d'assises à partir de lundi

Lors de son procès, l'homme a fait part de ses regrets: "Si je n'étais pas là aujourd'hui, je ne sais pas quand tout ça se serait arrêté", a expliqué à la barre le trentenaire cité par le quotidien. "Ça fait mal d'entendre tout ça, j'ai foutu ma famille en l'air", a-t-il ajouté.

Une femme s'est mutilée le vagin pour échapper à son mari.

Commentaires

-