"Aidez-moi à mourir" : le cri de Quaden, atteint de nanisme et harcelé, émeut le monde entier

"Aidez-moi à mourir" : le cri de Quaden, atteint de nanisme et harcelé, émeut le monde entier

Publié le 21/02/2020 à 15:14
Yarraka Bayles / Facebook
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Quaden Bayles a 9 ans. Il est atteint de nanisme et, pour cette raison, harcelé, chaque jour, à l'école. Désespérée de voir son fils souffrir de ces persécutions au point de vouloir se suicider, sa mère a posté une vidéo sur Facebook. Visionnée plus de 18 millions de fois en 24 heures, elle a suscité un élan de générosité et peut-être, une remise en question des harceleurs de Quaden. 

C’est une vidéo bouleversante postée par une maman désemparée qui bouleverse le monde entier : on y voit Quaden, 9 ans, implorant sa mère de lui donner un couteau pour se suicider… Ce jeune garçon atteint de nanisme sort de l’école où, une fois de plus, il a été victime de harcèlement. Cette vidéo, postée jeudi 20 février sur Facebook, a déjà fait le tour du monde et été visionnée plus de 18 millions de fois. Elle a été publiée par Yarraka Bayles qui, explique-t-elle derrière son smartphone, ne sait plus quoi faire d’autre. Dans cette longue vidéo, sous-titrée « voici ce que le harcèlement fait », cette jeune maman exhorte les gens à se responsabiliser et à responsabiliser leurs enfants : « J’ai appelé le principal et je veux que les gens sachent. Parents, éducateurs, professeurs : voici les effets de la persécution. Pouvez-vous s’il vous plaît éduquer vos enfants, votre famille, vos amis, parce qu’il suffit d’un cas et vous vous demanderez pourquoi les enfants se suicident ». Chaque jour, détaille-t-elle, au bord des larmes, « quelque chose arrive, un autre épisode, une autre persécution, un autre déchirement, un nouveau surnom ». Et chaque jour, son fils lui fait part de ses idées suicidaires.

Une cagnotte créée en faveur de Quaden et de sa famille
Ce cri du cœur d’une maman bien sûr très touchée par la souffrance de son fils désespéré n’a pas tardé à trouver écho sur le Net : en quelques heures, la vidéo a été partagée des milliers de fois et les messages de soutien ont déferlé, sur Twitter notamment, derrière le hashtag « #WeStandWithQuaden » : parmi les supporters les plus célèbres du jeune Quaden, l’acteur Hugh Jackman, mais aussi Brad Williams. Cet acteur américain, également atteint de nanisme, a rapidement décidé de créer une cagnotte pour le garçon. Objectif annoncé : montrer « à ce garçon harcelé qu’il est aimé » et lui permettre de faire un voyage à Disney Land avec sa mère. Ils pourront sans doute faire encore mieux car, à l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 193 000 dollars (soit 178 000 euros) ont été récoltés sur la plateforme Gofundme.com. Attention aux arnaques si vous souhaitez contribuer : des petits malins ont profité de cet élan pour créer de fausses cagnottes...

En France, des personnalités politiques et intellectuelles ont également relayé cet appel, à l’instar d’Axelle Tessandier, auteure et entrepreneure influente.

Nadine Morano y est également allée de son tweet... et de sa maladresse, en écrivant : « Quelle cruauté ! Stop ! Total soutien à Quaden. Un petit câlin de #JosephineAngeGardien lui ferait du bien »

La maman de Quaden veut partir en campagne contre le harcèlement à l'école
L'élan de solidarité mondial a en tout cas  touché la famille de Quaden qui a posté un message sur la page Facebook du groupe australien « Stand Tall 4 Dwardism » (traduisez : « Gardez la tête haute pour le nanisme »). Elle y remercie bien entendu les internautes pour leur soutien. Mais elle explique surtout qu’elle va maintenant rencontrer les personnalités à même de les soutenir dans leur combat contre le harcèlement. Pour que les mentalités changent à travers le monde. Quaden, lui, a besoin de repos, explique sa maman dans ce message.

En France, le harcèlement scolaire touche un enfant sur dix. Depuis 2015, une journée nationale de lutte contre ce fléau est organisée chaque premier jeudi du mois de novembre.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Quaden Bayles, 9 ans, harcelé à l'école parce qu'il est atteint de nanisme, menace chaque jour sa mère de se suicider

Fil d'actualités Société