Haut-Rhin: un camion du Tour de France brûlé, la piste des Gilets jaunes?

Haut-Rhin: un camion du Tour de France brûlé, la piste des Gilets jaunes?

Publié le :

Jeudi 11 Juillet 2019 - 17:44

Mise à jour :

Jeudi 11 Juillet 2019 - 17:50
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mercredi 10 peu avant minuit, un camion du Tour de France a été incendié. Les gendarmes, se basant sur des tags retrouvés à proximité, soupçonnent les Gilets jaunes ou l'extrême gauche radicale.

C’est un acte de malveillance qui a touché l’organisation du Tour de France dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11. Un incendie a détruit un camion et des inscriptions ont été découvertes à proximité du lieu de l’acte de vandalisme.

Les faits se sont déroulés peu avant minuit à Linthen dans le Haut-Rhin, à proximité du bâtiment du Conseil départemental comme le rapporte France 3 Grand Est. L'incendie volontaire a détruit un véhicule contenant du matériel informatique, principalement des outils de chronométrage qui devaient être utilisés pour l’épreuve de sprint de la sixième étape du Tour de France. Une barrière de sécurité promotionnelle, marquée d’une publicité Skoda, est aussi partie en fumée.

Les tags, eux, se revendiquent des Gilets jaunes avec deux inscriptions sans équivoque: "On lache rien gjaune 2k19" (2019, NDLR) et "Macron dégage". D’autres inscriptions –"ACAB" ("all cops are bastards", "tous les flics sont des salauds" en français), sa transcription numérique "1312" ou "fuck capitalisme"– orientent vers la piste de la mouvance d’extrême gauche ou anarchiste.

Lire aussi - Paris: trois Gilets jaunes débarquent au domicile d'un de leurs opposantsParis: trois Gilets jaunes débarquent au domicile d'un de leurs opposants

La gendarmerie locale a confirmé que l’enquête s’oriente sur la piste des Gilets jaunes: "Ça oriente considérablement les probabilités" rapporte France 3 citant un représentant des enquêteurs. Le lien direct entre des membres du mouvement de grogne qui agite la France depuis novembre 2018 et les actes de vandalisme n’est cependant pas encore confirmé de source officielle.

Voir aussi:

Le Fouquet's, dévasté lors des manifestations "gilets jaunes", rouvrira le 14 juillet

Après sept mois de "gilets jaunes", Castaner lance une réflexion sur le maintien de l'ordre

Les gendarmes soupçonnent la piste des Gilets jaunes.

Commentaires

-