Haute-Vienne: un adolescent de 17 ans en stage dans une ferme mort en tombant dans un broyeur à paille

Haute-Vienne: un adolescent de 17 ans en stage dans une ferme mort en tombant dans un broyeur à paille

Publié le :

Jeudi 23 Février 2017 - 14:36

Mise à jour :

Jeudi 23 Février 2017 - 14:57
Un jeune homme de 17 ans qui effectuait un stage dans une ferme est mort lundi après une chute dans un broyeur à paille. L'appareil qui hache menu de la nourriture pour les bovins n'a laissé aucune chance à la victime.
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un drame terrible qui s'est déroulé dans une exploitation de Mailhac-sur-Benaize, dans le département de la Haute-Vienne, ce lundi 20. Une adolescent de 17 ans, qui effectuait un stage professionnel dans la ferme, est mort après être tombé dans un broyeur à paille.

C'est le patron de l'exploitation qui a donné l'alerte après avoir constaté que le jeune garçon avait fait une chute dans la machine. Rapidement arrivés sur les lieux, les pompiers n'ont pu que constater la mort de l'adolescent. Ce dernier était originaire d'une commune voisine de Mailhac-sur-Benaize. Il travaillait dans cette ferme dans le cadre d'un stage de six semaines encadré par la Maison Familiale Rurale de Beynac. Il était affecté à ce titre dans cette ferme tenue par un exploitant de vaches laitières, apparemment très choqué par le drame.

Le broyeur à paille dans laquelle le malheureux est tombé est un appareil où un tapis roulant sur une surface verticale achemine une botte de paille vers un système de hachage rapide. L'outil est utilisé pour transformer les bottes de paille densément condensés en fins granulés qui sont ensuite destinés à être donnés à manger aux bêtes. Le jeune homme n'avait donc aucune chance de s'en sortir.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances exactes dans lesquelles le stagiaire est tombé sur le tapis, sans possibilité d'échapper aux lames de l'appareil. Le parquet de Limoges souligne de son côté que les investigations vont vérifier que les normes de sécurité et autres protocoles de rigueur ont bien été respectés. L'inspection du travail s'est déjà rendu sur place, a précisé le parquet.

Les pompiers, à leur arrivée, n'ont pu que constater le décès du jeune garçon.


Commentaires

-