Haute-Vienne: une Kangoo flashée à 229 km/h par un radar mais...

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Haute-Vienne: une Kangoo flashée à 229 km/h par un radar mais...

Publié le 15/06/2016 à 20:43 - Mise à jour à 20:46
©Franck Lodi/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un quinquagénaire résidant en Haute-Vienne a été convoqué chez les gendarmes qui lui reprochaient à tort d'avoir circulé à 229 km/h sur une route nationale au volant de sa Renault Kangoo, sur la foi d'un radar automatique vraisemblablement défaillant.

On ignorait vraisemblablement les capacités d'aérodynamisme du design si particulier de la Renault Kangoo. Le 28 mai dernier, un quinquagénaire résidant en Haute-Vienne a été convoqué chez les gendarmes qui lui reprochent d'avoir été flashé à 229 km/h au volant de ce type de véhicule.

Dès son arrivée à la gendarmerie, le présumé chauffard a poliment expliqué qu'il ne pouvait s'agir de lui car il ne conduit que son véhicule utilitaire, incapable d'atteindre pareille vitesse. Vérification faite sur la photo prise le 12 avril sur la RN 520, une route limitée à 90km/h, il s'agissait pourtant bien de lui et de sa Kangoo. Rappelons que la Renault Kangoo peine à dépasser les 150km/h

Finalement, l’histoire s’est bien terminée selon le conducteur "il n’y a qu’une explication, le radar a complètement déconné. Les gendarmes le pensent aussi. Du coup, il n’y a pas eu de poursuites contre moi et on ne m’a pas retiré mon permis" a-t-il expliqué dans les colonnes du Populaire. Les gendarmes, eux, ont affirmé ne jamais avoir rencontré d’autres incidents avec ce radar. Ils ont tout de même précisé que cette erreur ne dépend pas de leur service mais du centre de traitement automatisé des infractions basé à Rennes.

"On a passé tout le week-end à essayer de régler cette histoire. C’était mon seul week-end de repos en plus" a toutefois tenu à précisé la conducteur du bolide qui s'ignorait.

Après vérification des forces de l'ordre, aucun autre automobiliste n'a eu maille à partir avec ce radar capricieux. Seuls les vrais contrevenants ont été dûment sanctionnés. 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un quinquagénaire résidant en Haute-Vienne a été convoqué chez les gendarmes qui lui reprochaient à tort d'avoir circulé à 229 km/h sur une route nationale au volant de sa Renault Kangoo.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-