Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, aurait pris contact avec sa famille

Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, aurait pris contact avec sa famille

Publié le :

Mardi 28 Avril 2015 - 09:45

Mise à jour :

Mardi 28 Avril 2015 - 18:09
La compagne d'Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, serait entrée en contact avec sa famille il y a quelques jours selon RTL. Bien qu'elle se réjouisse de sa vie au sein de l'Etat islamique, elle nie avoir participé aux attentats perpétrés par son compagnon.
©sIPA
PARTAGER :
-A +A

Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, aurait appelé récemment sa famille en France, selon les informations de RTL. La jeune femme avait quitté la France le 2 janvier dernier, quelques jours avant que son compagnon (ils étaient mariés religieusement) ne perpétue les attentats de Montrouge et de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, faisant 5 morts.

Elle était soupçonnée d'avoir rejoint les zones contrôlées par l'Etat islamique via la Turquie. Depuis janvier et la mort d'Amedy Coulibaly sous les balles du RAID, Hayat Boumeddiene était pratiquement introuvable, on ignorait seulement si elle était encore en vie. En février, la chaîne américaine CNN avait cru l'identifier dans une vidéo de propagande, les armes à la main, mais cela n'avait pu être confirmé. Quelques jours plus tard, elle avait donné une interview à Dâr-al-Islam, le magazine de propagande de l'Etat islamique. Elle y confirmait avoir rejoint les terres du califat, "régies par la loi d'Allah", et s'en réjouissait.

Selon RTL qui cite un proche de sa famille, la jeune femme a appelé ses frères et sœurs à plusieurs reprises dimanche 26 avril. Toujours recherchée pour le rôle qu'elle aurait pu jouer dans les attentats de son compagnon, Hayat Boumeddiene démentirait avoir été au courant de ce qu'il projetait de faire. Il lui aurait simplement dit de partir, lui promettant qu'il la rejoindrait bientôt.

La jeune femme se trouve donc probablement en Syrie ou en Irak et passerait ses journées à "apprendre l'arabe, lire le Coran, fréquenter des femmes, ou simplement, passer du temps à la maison". Elle explique également avoir dû demander une permission pour pouvoir appeler en France, tout comme elle avait dû en demander une pour accorder une interview à Dâr-al-Islam.

 

 

 

Hayat Boumeddiene nierait avoir été au courant que son compagnon préparait des attentats.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-