Haute-Saône: enquête après une collision frontale qui a fait quatre morts

Haute-Saône: enquête après une collision frontale qui a fait quatre morts

Publié le :

Lundi 22 Mai 2017 - 20:40

Mise à jour :

Lundi 22 Mai 2017 - 20:43
Quatre personnes dont trois membres d'une même famille ont été tués dimanche sur la RN 57 en Haute-Saône, près de Vezoul. Les deux véhicules sont entrés en collision pour des raisons qui restent à déterminer.
©Franck Lodi/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quatre morts. C'est le lourd bilan de l'accident de la route qui a eu lieu dimanche 21 au soir en Haute-Saône et dont les causes devaient encore être déterminées avec précision ce lundi 22, bien que de premiers éléments laissent penser que la vitesse soit en cause.

Le drame est intervenu peu avant 20H sur la Route nationale 57 reliant Vesoul à Epinal. A proximité de la commune de Brotte-lès-Luxeuil, deux voitures sont entrées en collision frontale. En tout, six personnes se trouvaient dans les deux véhicules, une Peugeot et une BMW.

Les passagers cette dernière voiture, le conducteur de 27 ans et ses passagers âgés de 29 ans et 34 ans, tous membres de la même famille, ont été tués dans l'accident. Trois personnes se trouvaient également à bord du second véhicule. Là encore il s'agissait d'une famille: un couple et leur fils de 26 ans.

La mère de 49 ans, assise sur le siège passager avant, a également perdu la vie. Son compagnon de 55 ans qui conduisait ainsi que le fils ont été gravement blessés et héliportés vers le CHU de Besançon. Leurs jours ne seraient plus en danger.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident qui s'est déroulé sur portion finale d'une 2x2 voies, précise franceinfo. Mais les premiers éléments recueillis par les gendarmes laisseraient penser que la BMW a percuté l'autre véhicule à grande vitesse. Des analyses d'alcoolémie et toxicologiques ont été ordonnées.

Déjà fin avril, une telle collision avait fait quatre morts en Eure-et-Loire. Le mois dernier a été particulièrement sombre sur les routes. Au total, 287 personnes ont perdu la vie, ce qui représente une hausse de 18,1%, soit 44 tués de plus, par rapport à avril 2016.

L'enquête pointerait vers un excès de vitesse d'un des véhicules (illustration).


Commentaires

-