Hôpital Georges-Pompidou: trois jours après sa disparition, un patient retrouvé mort

Hôpital Georges-Pompidou: trois jours après sa disparition, un patient retrouvé mort

Publié le :

Mercredi 01 Février 2017 - 17:48

Mise à jour :

Mercredi 01 Février 2017 - 18:05
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois jours après sa disparition, un patient de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris a été retrouvé mort mardi dans les locaux de l'établissement, et ce malgré l'inspection quotidienne des lieux. Deux enquêtes ont été ouvertes pour tenter d'éclaircir les circonstances de ce drame.

Les équipes soignantes de l'hôpital Georges-Pompidou ont appris une triste nouvelle. Porté disparu pendant trois jours, l'un de leurs patients a été retrouvé mort, mardi 31 à la mi-journée, par un agent de sécurité qui effectuait sa ronde. Il se trouvait dans une sortie de parking au sous-sol de l'établissement.

Sa disparition, signalée auprès de la famille et des autorités de tutelle, a pourtant mobilisé de nombreuses personnes: un important dispositif de recherches a ainsi été déployé pour tenter de le retrouver. Selon un communiqué de l'AP-HP, dès le samedi 28 janvier (jour de sa disparition), "les services de sécurité de l’établissement ont inspecté les locaux de l’ensemble de l’hôpital. Ces recherches ont été renouvelées les dimanche 29 et lundi 30 janvier"… sans succès. Ce n'est que mardi qu'ils ont retrouvé son corps sans qu'ils ne comprennent "à ce stade, pourquoi le patient n’avait pas été repéré lors des précédentes rondes".

Initialement hospitalisé au Centre hospitalier Sainte-Anne à Paris, il avait été transféré mercredi 25 janvier au sein du service de médecine interne de l’Hôpital européen Georges Pompidou. Pour tenter d'éclaircir les circonstances de ce drame, la police a ouvert une enquête. En complément, une mission enquête et analyse a été lancée par l'AP-HP tandis qu'une cellule d'accompagnement psychologique a été mise en place.

Cette disparition n'est pas sans rappeler celle d'un autre homme, survenue en novembre dernier. L'alerte avait été donnée au sein du centre hospitalier chaurien à Castelnaudary (Aude). Le corps du patient disparu avait finalement été retrouvé à quelques centaines de mètres de l'hôpital. Là encore, les lieux avaient été passés au peigne fin.

Le patient était porté disparu depuis trois jours.

Commentaires

-