Un drone belge, poursuivi par un Rafale, s'écrase dans l'Aisne

Un drone belge, poursuivi par un Rafale, s'écrase dans l'Aisne

Publié le 01/03/2016 à 16:37 - Mise à jour à 16:55
©Pascal Rossignol/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un drone de grande taille venu de Belgique, dont les opérateurs avaient perdu le contrôle, s'est finalement écrasé tout seul à 45 kilomètres au nord de Reims, après avoir été pourchassé par un Rafale.

Plus de peur que de mal. Un drone de grande taille, venu de Belgique, s'est écrasé lundi 29 après-midi dans le département de l'Aisne (Nord-Pas-de-Calais-Picardie). L'engin, dont les opérateurs avaient perdu le contrôle, n'a pas fait de dommage. Le drone a été suivi à distance par un Rafale, a annoncé l'Armée de l'air.

Ce sont les autorités belges, à 14h33, qui ont averti les autorités françaises qu'un drone de grande taille -appartenant à un organisme privé belge et effectuant un contrôle de zone- venait de pénétrer dans l'espace aérien français. Une minute plus tard, comme l'indique Le Parisien, l'armée de l'air a été prévenue du danger par la Haute autorité de défense. Sept minutes plus tard, un Rafale et un hélicoptère ont décollé de la basse aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour suivre le drone dont la trajectoire était prévisible. Le pilote du Rafale apercevra le drone une demi-heure plus tard, "volant à 1.000 mètres et à 160 km/h", comme l'explique Yves-Marie Guillou, du centre national des opérations aériennes, cité par France Info.

L'avion n'a pas eu besoin d'intervenir car "le drone s'est crashé dans un champ à 45 kilomètres au nord de Reims", ajoute le colonel Guillou. Le pilote du Rafale a aussi remarqué que l'engin n'emportait aucune charge, il était donc inoffensif. Le drone a finalement chuté brutalement à Dizy-le-Gros, en raison sûrement d'un problème de moteur.

C'est un souci de pilotage de la société belge propriétaire du drone qui serait à l'origine de cette folle course-poursuite dans les airs.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un Rafale a dû décoller lundi 29 pour suivre un drone qui a perdu le contrôle dans l'espace aérien français.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-