Il achète un cochon d'Inde pour sa petite fille, l'animal est porteur de la teigne

Il achète un cochon d'Inde pour sa petite fille, l'animal est porteur de la teigne

Publié le :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 17:32

Mise à jour :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 17:44
"La Voix du Nord" rapporte lundi une affaire embarrassante un père de famille a acheté pour Noël un cochon d'Inde dans une animalerie appartenant à l'enseigne E.Leclerc. L'animal était porteur de la teigne et le vendeur n'a pas répondu avec rigueur aux interrogations de l'acheteur inquiet des croûtes sur le dos de l'animal.
©margaretglin/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le père de famille ne pensait pas à mal, il voulait seulement le bonheur de sa petite fille. Manque de chance, son geste mignon a failli lui faire attraper une maladie parasitaire. La Voix du Nord rapporte en effet qu'un père de famille a eu la désagréable surprise d'apprendre que le cochon d'Inde qu'il avait acheté pour son enfant était atteint de la teigne.

C'est dans le magasin Nos Animaux de l'enseigne E.Leclerc à Caudry (Nord) que l'animal a été acheté. Mais le père s'aperçoit que le cochon d'Inde (qui se fera appeler "Chaussette") présente des croûtes sur le dos. Selon son témoignage, il assure que le vendeur lui aurait dit "un coup de brosse et ça partira".

Si le petit rongeur fait, dès le soir même, la joie de la petite fille, l'état de l'animal s'aggrave le lendemain avec le museau qui est atteint à son tour par les lésions. Diagnostic devant le vétérinaire: le cochon d'Inde vendu en animalerie est atteint de la teigne.

Lire aussi: Cambriolé, il découvre que son hamster a été torturé dans une casserole

La maladie, causée par un champignon, provoque des croûtes particulièrement désagréables qui peuvent s'étendre et finir par abîmer la peau. Elle reste cependant facile à soigner via de crèmes et des shampooings. Par contre, la pathologie est très contagieuse.

Le père de famille a donc annoncé être inquiet pour la situation des autres animaux du magasin. L'enseigne a accepté de prendre à sa charge les frais vétérinaires pour soigner le petit Chaussette, mais refuserait (selon le père de famille) de faire un geste commercial pour la cage, dont il a fallu se débarrasser pour éviter la contamination dans le foyer.

Le cochon d'Inde était porteur de la teigne (illustration).


Commentaires

-