Il agresse sexuellement des femmes au H&M et au Zara des Champs-Elysées

Masturbation et attouchements

Il agresse sexuellement des femmes au H&M et au Zara des Champs-Elysées

Publié le :

Mardi 31 Juillet 2018 - 12:34

Mise à jour :

Mardi 31 Juillet 2018 - 12:49
Un homme a été interpellé lundi sur les Champs-Elysées après s'être livré à des attouchements sur plusieurs femmes clientes des magasins H&M et Zara des Champs-Elysées. Il s'en serait notamment pris à une adolescente.
Justin Sullivan/Getty images North America/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Voyeurisme, masturbation et attouchements sur plusieurs femmes dont une mineure, un homme a été interpellé lundi 30 dans la soirée après avoir commis une série d'agressions sexuelles dans des magasins de vêtements des Champs-Elysées.

Selon les informations de LCI, l'individu aurait enchaîné les gestes pervers envers les clientes de ces enseignes très fréquentées à cette heure-là, surtout en cette période de soldes.

L'homme aurait d'abord été repéré dans le magasin H&M situé entre la rue de la Boétie et la rue de Berry. Son comportement suspect avait déjà poussé des policiers à le suivre. Ils l'ont alors vu se masturber dans le magasin où se trouvait plusieurs clientes. Il aurait également soulevé la jupe d'une adolescente de 15 ans "tout en continuant à se toucher" selon la chaîne d'information.

Voir: Harcelée dans la rue, une jeune femme publie la vidéo de son agression sur les réseaux sociaux

L'homme s'est ensuite dirigé vers le magasin voisin de l'enseigne Zara. Là, il n'aurait pas hésité à se frotter à des femmes et à leur toucher les fesses. Il a été interpellé sur place et placé en garde à vue.

On ignorait au lendemain de cette arrestation si l'homme avait fourni des explications ou même son état psychiatrique, sur lequel on peut légitimement s'interroger au regard de l'enchaînement des agressions.

Il devrait être poursuivi pour exhibition sexuelle, délit passible d'un an de prison et 15.000 euros d'amende, ainsi que pour agressions sexuelles pour lequelles il risque jusqu'à cinq ans de prison. Des peines maximum qui pourraient être plus importantes si l'enquête relève des circonstances aggravantes.

Lire aussi:

Victoire des Bleus: un cinquantenaire accusé d'agression sexuelle relaxé "au bénéfice du doute"

L'homme s'en prenait à des clients de magasins de vêtements.

Commentaires

-