Il diffuse du porno le mettant en scène et envoie des SMS explicites à ses élèves: le prof de Perpignan au tribunal

Il risque 10 ans de prison

Il diffuse du porno le mettant en scène et envoie des SMS explicites à ses élèves: le prof de Perpignan au tribunal

Publié le :

Jeudi 08 Décembre 2016 - 15:03

Mise à jour :

Jeudi 08 Décembre 2016 - 15:17
Un jeune professeur de français de Perpignan est jugé à partir de ce jeudi en correctionnelle pour avoir diffusé une vidéo porno le mettant en scène. Il aurait également envoyé des textos sexuellement explicites à ses élèves.
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ses dérapages incontrôlés l'ont conduit devant la justice. Un jeune professeur de français dans un collège de Perpignan est jugé à partir de ce jeudi 8 par le tribunal correctionnel de la ville pour "corruption de mineurs", à savoir sept jeunes garçons qui n'ont pour certains même pas encore 15 ans et pour une part ont été ses élèves. L'homme est accusé d'avoir diffusé une vidéo le mettant en scène de façon pornographique ainsi que de leur avoir envoyé des textos à caractère sexuel.

Les faits remonteraient à l'année scolaire 2015-2016. L'enseignant presque trentenaire aurait établi un lien ambigu avec certains de ses élèves, que ce soit par SMS ou encore via Facebook. Il lui est ainsi reproché d'avoir diffusé sur le réseau social des vidéos de lui nu ou presque nu et se mettant en scène dans des postures "impudiques", selon une source judiciaire citée par France 3 Languedoc-Roussillon.

L'accusé est également jugé pour avoir envoyé des messages téléphoniques explicitement sexuels aux parties civiles.

L'article 227-22 du code pénal stipule que la corruption de mineur de moins de 15 ans est passible de dix ans d'emprisonnement et d'un million d'euros d'amende. Le professeur, suspendu depuis la révélation des faits par le collège privé de Sain-Jean-Baptiste-de-la-Salle où il enseignait, a été laissé libre en attendant le verdict. Placé sous contrôle judiciaire depuis octobre 2016, il n'avait jusqu'ici aucun antécédent judiciaire.

 

Le professeur de français risque 10 ans de prison.


Commentaires

-