Il s'électrocute dans sa cellule lors d'un jeu sexuel, le tueur en série Egidius Schiffer est mort

Meurtrier et violeur

Il s'électrocute dans sa cellule lors d'un jeu sexuel, le tueur en série Egidius Schiffer est mort

Publié le :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 15:42

Mise à jour :

Jeudi 26 Juillet 2018 - 15:55
Egidius Schiffer, un tueur en série qui a terrorisé l'Allemagne de l'Ouest dans les années 1980 est mort lundi dans des circonstances troubles. Dans le cadre d'un jeu sexuel en solo, il s'était enroulé le pénis et les tétons avec du câble électrique, et a reçu une décharge mortelle.
©Wikimedia
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il a terrorisé l'Allemagne de l'Ouest dans les année 1980 pour une série de meurtres sadiques avant d'être arrêté presque par hasard deux décennies plus tard. Egidius Schiffer, "l'étrangleur d'Aachen", l'un des pires tueurs en série allemands est mort lundi 23 dans sa prison de Bochum (ouest du pays) dans des conditions étranges: il se serait électrocuté accidentellement lors d'un jeu sexuel en solo qui a dérapé.

Selon les autorités pénitentiaires allemandes, l'homme âgé de 62 ans et condamné à la prison à perpétuité, se serait entouré le pénis et les tétons avec le fil d'une lampe de chevet, dans sa cellule, et aurait reçu une décharge électrique dans la poitrine.

La thèse accidentelle semble acquise. Même l'avocat du sexagénaire a confirmé que son client ne présentait pas de tendance suicidaire.

La justice allemande a mis du temps à mettre le nom d'Egidius Schiffer sur les meurtres qu'il a commis. Il a en effet étranglé –des meurtres parfois accompagnés de viols– cinq jeune femme entre 1983 et 1990. Il attirait ses victimes en les faisant monter dans sa voiture en les repérant soit à des arrêts de bus, soit à la sortie des boîtes de nuit.

Lire aussi - Nordahl Lelandais: un prédateur pédophile derrière le tueur en série présumé?

En 2007, Schiffer, alors vendeur en assurances apparemment sans histoire, est arrêté après avoir été surpris en train de voler du métal. Il accepte de soumettre à un test ADN qui met en lumière le lien avec l'ensemble des meurtres qu'il a commis et que l'enquête n'avait jamais pu élucider.

Schiffer reconnaîtra alors les faits avant de se rétracter. Il expliquera ses aveux initiaux en assurant que, visiblement sadomasochiste, il était excité par l'idée d'être puni et enfermé même pour des faits qu'il n'avait pas commis. Ce qui ne convaincra pas la justice qui l'enverra à vie derrière les barreaux, 18 ans après son dernier meurtre.

Voir aussi:

Au Pakistan, la ville de Kasur terrifiée par un tueur en série d'enfants

Qui arrêtera le tueur en série de chats du sud londonien?

Egidius Schiffer a tué cinq jeunes filles entre 1983 et 1990.

Commentaires

-