Il fait croire qu'il est atteint d'un cancer pour se payer des vacances

Il fait croire qu'il est atteint d'un cancer pour se payer des vacances

Publié le :

Mercredi 17 Octobre 2018 - 11:06

Mise à jour :

Mercredi 17 Octobre 2018 - 11:10
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un Britannique de 35 ans a fait croire pendant des années à sa femme et sa belle-mère qu'il était atteint d'un cancer, et ce dans le seul but de leur soutirer de l'argent et de partir à leurs frais en vacances aux Etats-Unis. Il a été reconnu coupable de fraude et condamné à de la prison avec sursis.

David Carroll, un Britannique de 35 ans, a été reconnu coupable de fraude et condamné la semaine dernière à deux ans de prison avec sursis ainsi que 180 heures de travaux d'intérêt général pour avoir menti à sa famille pendant plusieurs années.

Il a fait croire à Lucy Witchard, son ex-épouse, et sa belle-mère, Linda Eccles, qu'il était atteint d'un cancer de l'estomac et qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre. Seul moyen pour survivre: suivre un traitement très couteux aux Etats-Unis.

Linda, sa belle-mère donc, veuve depuis trois ans, ne voulait pas que sa fille traverse les mêmes épreuves qu'elle. Elle a alors décidé de donner de l'argent (2.000 livres soit 2.272 euros) à son beau-fils afin qu'il puisse se soigner.

Mais en réalité, le trentenaire n'avait rien du tout. Il était en pleine forme et s'est servi de cette somme pour se payer des vacances aux Etats-Unis.

Lire aussi: condamnée par un cancer, elle parvient à avoir un bébé qui meurt

Lucy a commencé à avoir des doutes en 2015, année du voyage aux Etats-Unis, et elle a été convaincue qu'il lui mentait quand un collègue de travail l'a appelé, se faisant passer pour le médecin de son mari. Elle a immédiatement demandé le divorce et porté plainte.

Le verdict est donc tombé la semaine dernière, remettant cette histoire peu banale sur le devant de la scène médiatique britannique.

La jeune femme, qui a depuis refait sa vie et s'est même remariée en avril dernier, est revenue sur les faits à la télévision. Elle a expliqué que David lui avait menti dès le début de leur relation, en 2006, où il lui avait dit qu'il était atteint d'une leucémie.

Ce n'est que plusieurs années plus tard que le mensonge sur le cancer de l'estomac est survenu. L'homme s'éclipsait de longues heures, faisant croire qu'il allait à l'hôpital pour sa chimiothérapie, et refusant toujours qu'elle l'accompagne.

"Il me disait qu'il voulait me protéger de tout ça, que ce serait trop fort émotionnellement pour moi", a-t-elle témoigné sur la BBC.

Pendant le procès, l'avocat de l'accusé a tenté de faire croire aux juges que son client était atteint d'un trouble de la personnalité, et qu'il avait fait cela dans le seul but d'attirer l'attention et de la compassion.

Et aussi:

Elles meurent d'un cancer après une greffe d'organes d'une même donneuse

Condamnée par le cancer, elle offre 18 années de cadeau à son fils (photos)

Elle accouche malgré un cancer du col de l'utérus

Un Britannique de 35 ans a récemment été condamné pour fraude après avoir fait croire pendant des années à sa famille qu'il avait un cancer.

Commentaires

-