Il filmait son chien dévorant vivant des chatons et publiait les vidéos, prison avec sursis

Il filmait son chien dévorant vivant des chatons et publiait les vidéos, prison avec sursis

Publié le :

Lundi 21 Janvier 2019 - 07:21

Mise à jour :

Lundi 21 Janvier 2019 - 07:23
© JOHANNES EISELE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi, un homme de 47 ans a été condamné par un tribunal de Laval en Mayenne pour des actes de cruauté sur des chatons. L'homme filmait son molosse en train de dévorer vivant des chatons et diffusait les vidéos en les accompagnant de commentaires humoristiques.

De l'aveu même du procureur de la République de Laval en Mayenne, "nous sommes souvent confrontés ici à la violence et à la bêtise, rarement à la cruauté en elle-même comme dans cette affaire". Les actes jugés vendredi 18 par le tribunal semblent en effet à peine croyables: un homme y comparaissait pour avoir filmé son chien en train de dévorer des chatons et avoir diffusé le tout.

Selon Ouest-France qui rapporte les faits, l'accusé âgé de 47 ans et décrit comme "présentant bien et parfaitement intégré dans la société" a reconnu avoir laissé "Channel" son chien croisé labrador-rottweiler déchiqueter vivant des petits chats, en filmant le molosse. Ces actes cruels se seraient déroulés à trois reprises.

L'homme publiait ensuite les vidéos en les accompagnant de commentaires particulièrement cyniques comme "Cha-cha (Channel, NDLR) défend son steak!".

Lire aussi: Chaton torturé en direct, chiens prostitués: la Thaïlande face au "business" de la cruauté animale

A la barre, l'homme a joué la carte de l'amende honorable: il a reconnu les faits qui lui étaient reprochés et a expliqué avoir agi par stupidité. Il a cependant tenu des propos étranges, assurant vouloir apprendre à son chien "à respecter les chats".

Le tribunal n'a finalement pas prononcé de peine de prison ferme, alors que l'homme risquait potentiellement jusqu'à deux ans de prison. Le quadragénaire a été condamné à trois mois de prison avec sursis et une amende de 400 euros.

Voir aussi:

Une notaire condamnée pour des actes de cruauté envers ses 42 animaux

Cruauté envers les animaux: un chien congelé vivant par son maître

Le molosse déchiquetait les chatons pendant que son maître filmait.


Commentaires

-