Il la viole et menace sa fille, elle le poignarde et traîne son cadavre en voiture

Il la viole et menace sa fille, elle le poignarde et traîne son cadavre en voiture

Publié le :

Mardi 30 Octobre 2018 - 15:59

Mise à jour :

Mardi 30 Octobre 2018 - 16:20
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Lundi, la justice australienne a condamné une trentenaire pour un meurtre sauvage, suivi d'atteintes sur le cadavre. Mais la peine a été clémente: la victime venait de violer la femme qui l'a tué.

La victime du pervers est devenue une meurtrière pour protéger son enfant. Lundi 29, la Cour suprême de Brisbane en Australie étudiait le cas de Roxanne Eka Peters. Cette femme de 35 ans est en effet accusée d'avoir massacré l'homme qui l'avait violée et qui souhaitait s'en prendre à sa fille.

Selon les éléments rapportés par la presse anglophone, la victime, un certain Grant Jason Cassar, âgé de 51 ans, avait violé la trentenaire à son domicile de Capalaba près de Brisbane à l'est du pays, après l'avoir attachée.

A l'issue de cette agression sexuelle, l'homme aurait déclaré qu'il souhaitait avoir de nouvelles relations sexuelles avec la trentenaire. Pour la contraindre, il a menacé de s'en prendre à sa fille si jamais elle refusait d'obtempérer. Un chantage qui a déclenché la rage de la victime qui allait se muer en meurtrière.

La jeune femme va en effet se saisir d'un couteau de cuisine et va poignarder le quinquagénaire à de multiples reprises. Une soixantaine de blessures seront retrouvées sur le cadavre du violeur, dont plusieurs incisions effectuées à la base du pénis. Mais Roxanne Eka Peters n'en restera pas là.

Voir aussi: Elle s'arrange pour faire violer sa fille par un "ami" rencontré sur internet (photo)

Elle va attacher le cadavre du pervers sexuel à sa voiture en passant une corde au cou de l'homme qu'elle vient de massacrer. Elle va ensuite démarrer et rouler pendant un kilomètre, en trainant la dépouille sanglante sur la chaussée. Elle l'abandonnera dans un fossé.

Devant la justice, la trentenaire a reconnu les faits et plaidé coupable. Elle a été condamnée à neuf mois de prison pour le meurtre et 18 mois pour les atteintes sur le cadavre. Elle pourra demander une libération anticipée d'ici 2020.

Lire aussi:

Violeur en série, le "prédateur sadique" arrêté à Paris après 3 ans de traque

Le père violeur partage ses photos pédopornographiques sur un site russe

La femme avait massacré son violeur et avait traîné son cadavre en voiture.

Commentaires

-