Il met le bébé dans le lave-linge pour "s'amuser", la mère laisse faire: le couple en prison

Il met le bébé dans le lave-linge pour "s'amuser", la mère laisse faire: le couple en prison

Publié le :

Mercredi 23 Mai 2018 - 07:25

Mise à jour :

Mercredi 23 Mai 2018 - 07:33
Le tribunal de Perpignan a condamné mardi un homme qui s'est "amusé" à mettre le bébé de sa compagne dans une machine à laver, sous les yeux de la mère. Le couple, visiblement en carence sociale, a été envoyé en prison.
©Alan Patrick/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le tribunal correctionnel de Perpignan s'est montré particulièrement sévère face à des faits à peine croyable de bêtise: un homme a été condamné mardi 22 pour avoir mis le bébé de sa compagne dans un lave-linge pour, selon lui, "s'amuser".

Les faits remontent à mars 2017. L'accusé, qui a 22 ans au moment des faits, force le nourrisson de 14 mois à rentrer dans le tambour d'une machine située dans une laverie de Perpignan. Le malheureux enfant, une petite fille, tentera avec ses maigres forces de s'opposer à ce jeu cruel et dangereux, d'autant que le compagnon de sa mère (âgée de 19 ans) venait tout juste de placer le bambin dans un sèche-linge pour le même genre de "jeu". Une fois le bébé placé à l'intérieur, l'homme ne referme pas la porte mais impose plusieurs tours au nourrisson terrorisé en faisant tourner le tambour à la main.

Le couple sera interpellé après un signalement du service d'urgence pédiatrique de l'hôpital de Perpignan. La fillette qui vivait dans un foyer avec sa mère présentait des contusions et des hématomes.

Voir aussi: Accusés à tort de maltraitance sur leur fille, ils demandent réparation

A la barre, l'homme n'a pas su expliquer autrement que par la volonté de se divertir les raisons qui l'ont poussé à commettre ce geste insensé. La mère comparaissait également pour ne pas avoir empêché son conjoint (qui la battait) de se livrer à cette brutalité.

La sanction est tombée: l'homme écope de trois ans de prison ferme avec placement immédiat en détention pour violences sur mineur. La mère, elle, a été condamnée à un an de prison pour "défaut d'opposition". Alors que sa peine, inférieure à deux ans, aurait pu être aménagée, le tribunal a ordonné son incarcération immédiate.

L'enfant a été placé de force dans le lave-linge.


Commentaires

-