Il ne peut pas monter dans le bus plein, il agresse le chauffeur avec un spray (vidéo)

Il ne peut pas monter dans le bus plein, il agresse le chauffeur avec un spray (vidéo)

Publié le :

Vendredi 28 Décembre 2018 - 12:39

Mise à jour :

Vendredi 28 Décembre 2018 - 12:57
©Christopher Smythers/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jeudi, à Sydney (Australie), un chauffeur de bus a été agressé par un homme éconduit d'un bus plein. Ce dernier, ne supportant pas de ne pas pouvoir monter dans le véhicule, a aspergé le visage de sa victime avec un spray irritant. Le conducteur a dû être secouru suite à cette agression.

C'est une agression étrange que relate la presse britannique vendredi 28. Jeudi 27, un chauffeur de bus australien a été agressé par un homme présenté comme un touriste anglais qui lui a aspergé le visage avec un spray irritant. Le motif? Le conducteur a refusé de prendre ce nouveau passager estimant que le bus plein à craquer ne pouvait plus accueillir personne.

Les faits se déroulent vers 22h40 à Sydney. Un bus s'arrête à un arrêt ou attend un homme mais le chauffeur âgé de 38 ans explique au voyageur qu'il devra attendre le prochain, faute de place.

Mais le touriste ne supporte pas d'être éconduit de la sorte et utilise alors un spray d'autodéfense en visant les yeux du conducteur avant de prendre la fuite comme le montrent les images vidéo provenant visiblement d'une caméra de surveillance à l'intérieur du véhicule.

Le geste stupide aura des conséquences sérieuses: le chauffeur a été incapable de poursuivre sa route et a commencé à ressentir une gêne des voies respiratoires qui a nécessité une intervention médicale sur les lieux de l'agression.

Les autorités australiennes ont lancé un appel à témoins pour identifier l'agresseur dont le visage est clairement visible sur les images de vidéosurveillance. Elles ont appelé également l'auteur des faits à se rendre de lui-même aux forces de l'ordre, déplorant au passage que ce genre d'incivilités contre les chauffeurs se multiplient.

Le chauffeur a été agressé avec un spray irritant (illustration).


Commentaires

-