Il se bat avec les taxis, 6 mois ferme pour un chauffeur VTC

Il se bat avec les taxis, 6 mois ferme pour un chauffeur VTC

Publié le :

Vendredi 26 Juin 2015 - 20:26

Mise à jour :

Vendredi 26 Juin 2015 - 20:41
Un chauffeur de VTC qui avait aspergé de gaz lacrymogène des taxis, lors de la grève de ces derniers jeudi 25, a été condamné à six mois de prison ferme.
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

C'est la guerre entre taxis et VTC. Un chauffeur de VTC a été condamné ce vendredi à dix mois de prison, dont six ferme, par le tribunal de Créteil. Il lui est reproché d'avoir utilisé une bombe lacrymogène contre des taxis en grève, lors d'une altercation survenue jeudi 25 à l'aéroport d'Orly.

Jeudi matin, aux alentours de l'aéroport parisien. La situation est très tendue entre taxis et VTC, les premiers donnant la chasse aux seconds. Les premières heures de la journée sont émaillées de "débordements" très violents, des véhicules ont été brûlés un peu partout en France et notamment en région parisienne.

C'est dans ce contexte que l'accusé s'est rendu à l'aéroport pour "déposer un ami", dit-il. "Un client", lui répondent alors en substance les taxis, très remontés. Le VTC a face à lui "une soixantaine de chauffeurs" qui l'auraient insulté, menacé de mort et lui auraient craché dessus, relate-t-il. Il dit ainsi été pris de panique et a sorti sa bombe lacrymogène pour se défendre.

Il a même "arrosé tous les chauffeurs de taxis" présents, selon le déroulé des faits établi par la police. C'est à ce moment là que trois policiers l'interpellent et le placent en garde à vue.

Jugé en comparution immédiate, ce jeune homme de 29 ans a donc été condamné à dix mois de prison, dont six mois ferme. Le juge n'a toutefois pas jugé utile d'assortir ce verdict d'un mandat de dépôt et l'accusé a ainsi pu repartir libre. Il devrait maintenant bénéficier d'un aménagement de peine et donc ne pas être incarcéré.

 

Les taxis accusent les chauffeurs d'UberPop de concurrence déloyale.


Commentaires

-