Il se fait arrêter avec 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac, un an de prison

Dans le bus direction Amsterdam

Il se fait arrêter avec 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac, un an de prison

Publié le :

Mercredi 28 Mars 2018 - 17:39

Mise à jour :

Mercredi 28 Mars 2018 - 17:51
Le passager d'un bus Eurolines en direction d'Amsterdam a été appréhendé par les douaniers mercredi dernier alors qu'il transportait dans son estomac 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac. Il a écopé de 18 mois de prison dont six avec sursis.
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'est pas arrivé à destination. Le passager d'un bus Eurolines en direction d'Amsterdam a été appréhendé par les douaniers le 21 mars dernier alors qu'il transportait dans son estomac 1,4 kilo de cocaïne. C'est son comportement qui a interpellé les agents: "Il était très stressé, et il avait des béquilles, une technique couramment utilisée pour décourager le contrôle", a expliqué le chef divisionnaire de la douane d'Amiens, cité par France 3 Hauts-de-France.

Agé de 53 ans, l'individu a donc rapidement été conduit à l'hôpital le plus proche où il a dû passer une radio. Et les résultats ont confirmé ce que suspectaient les douaniers: le médecin a clairement distingué la présence de corps étrangers dans son abdomen. Après examen, il a expliqué qu'il s'agissait de 150 ovules de cocaïne correspondant à un montant de plus de 62.000 euros.  

L'homme, qui aurait ingéré la drogue au Suriname avant de se rendre en Guyane pour prendre l'avion direction Paris, a été jugé en comparution immédiate et a été condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis. Il a également écopé d'une amende de 58.000 euros et s'est vu interdire de séjour sur le territoire français. "La liaison Paris-Amsterdam est très utilisée par ses réseaux de trafiquants", a ajouté le chef divisionnaire de la douane d'Amiens précisant que "les mules descendent de l'avion à Orly, et prennent le bus jusqu'aux Pays-Bas".

Lire aussi - Cocaïne: ceux qui n'en consomment pas peuvent en avoir sur les mains  

Comme le rappelle le code pénal, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de plus de sept millions d'euros d'amende.

Est puni des mêmes peines le fait de faciliter, par quelque moyen que ce soit, l'usage illicite de stupéfiants, de se faire délivrer des stupéfiants au moyen d'ordonnances fictives ou de complaisance, ou de délivrer des stupéfiants sur la présentation de telles ordonnances en connaissant leur caractère fictif ou complaisant.

Un homme a été condamné à 18 mois de prison dont six avec sursis pour avoir transporté 1,4 kilo de cocaïne dans son estomac.

Commentaires

-