Il viole sa fille mineure et lui fait un enfant, 12 ans de prison

Il viole sa fille mineure et lui fait un enfant, 12 ans de prison

Publié le :

Mercredi 27 Février 2019 - 08:39

Mise à jour :

Mercredi 27 Février 2019 - 08:44
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi 26, un homme de 40 ans a été reconnu coupable d'avoir violé sa fille de 14 ans à plusieurs reprises. L'accusé, qui s'est dénoncé lui-même à l'époque des faits, a reconnu sa responsabilité sans chercher à la minimiser lors du procès.

Le tribunal a tranché et a envoyé le père incestueux en prison pour de nombreuses années. Mardi 26, un homme de 40 ans a été reconnu coupable de plusieurs viols incestueux sur sa fille adolescente. Des rapports sexuels forcés qui ont amené la victime a se retrouver enceinte de son propre père.

Les faits se déroulent en Polynésie française comme le rapporte la chaîne locale TNTV (voir ici). Au début de l'année 2016, le père viole sa propre fille à cinq reprises. La malheureuse n'avait que 14 ans lorsqu'elle a dû subir ces actes pervers et incestueux.

Fait peu courant dans les affaires de viols familiaux, c'est le père lui-même qui mettra fin à cette situation en se rendant à la gendarmerie et en dénonçant ses actes. Lors de la procédure et du procès, il admettra les faits et sa responsabilité. D'autant que ces viols, en plus du traumatisme pour la victime, a débouché sur la naissance d'un enfant.

Lire aussi: Accusé d'inceste, il lance une cagnotte pour financer sa défense

A la barre, l'avocat de l'accusé, qui insistera sur la position de son client qui ne remettra jamais en cause les déclarations de sa fille, a appelé les pouvoirs publics à lancer des campagnes de communication autour de l'inceste, "un problème de santé publique et il va falloir le régler autrement que devant une cour d'assises à huis clos".

Sans doute via ses regrets sincères, l'homme échappera à la peine maximale, les jurés le condamnant à 12 ans de prison ferme. Il s'est également vu retirer toute autorité parentale sur l'enfant né du viol dont il est, biologiquement, le père et le grand-père.

Voir aussi:

Nièvre: le procès d'un "malade mental dangereux" accusé d'inceste

Inceste et films pornographiques: le calvaire de deux sœurs

Le père a été condamné à 12 ans de prison ferme pour avoir violé sa fille adolescente.


Commentaires

-