Il viole une adolescente puis tente de lui imposer le mariage

Il viole une adolescente puis tente de lui imposer le mariage

Publié le 13/03/2019 à 11:09 - Mise à jour à 11:44
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un Indien d'une trentaine d'année et sa femme ont été interpellés lundi 11 pour avoir tenté de forcer une adolescente de 13 ans à intégrer leur mariage polygamique. Cela pour éviter une condamnation pour viol. Le mari aurait en effet violé la jeune fille.

La pratique est malheureusement répandue en Inde, même s'il est difficile d'établir des chiffres. Certains violeurs tentent d'échapper aux poursuites pour viol en épousant leur victime, le viol conjugal n'y étant pas considéré comme un crime.

C'est ce qu'aurait tenté de faire un homme de 32 ans, par ailleurs déjà marié, et vivant dans le Sud de l'Inde. Sa victime présumée n'est âgée que de 13 ans. Il s'agit d'une cousine de sa femme que le couple devait héberger quelques temps.

Voir: Inde - des milliers de victimes de viols et leurs familles défilent à New Delhi

Selon la presse locale, l'homme l'aurait violée durant ce séjour, la menaçant de représailles si jamais elle le dénonçait. Mais la rumeur aurait tout de même fini par se répandre dans le village. La protection de l'enfance a alors prévenu les autorités qui ont interrogé l'adolescente, laquelle a dans un premier temps répondu qu'elle n'avait pas été violée.

Cette intervention des autorités aurait inquiété le couple, et la femme complice aurait alors incité son mari à épouser sa petite cousine, profitant du rôle important de la famille en Inde permettant d'imposer un mari. La polygamie n'est en pratique autorisée en Inde qu'au sein de la communauté musulmane, mais dans la pratique, la majorité des femmes se partageant le même mari sont hindoues.

Mais une nouvelle fois la protection de l'enfance a alerté les autorités. Cette fois-ci l'adolescente a rapporté avoir été violée. Son père a déposé plainte et le couple a été interpellé lundi.

Environ 40.000 cas de viols sont signalés chaque année en Inde, selon les statistiques officielles. Les observateurs estiment que ce chiffre n'est que la partie émergée de l'iceberg en raison de la forte culture du silence qui prévaut sur ce sujet dans la société indienne. Il paraît en effet très faible pour un pays-continent de plus d'1,3 milliard d'habitants. A titre de comparaison, en France 16.500 plaintes pour viol ont été déposées en 2017 alors que l'Hexagone est 20 fois moins peuplé.

Lire aussi:

Violée par son employeur, l'adolescente se suicide chez lui

Une enfant de 5 ans violée dans des toilettes, la police pointée du doigt en Inde

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le couple voulait que la victime épouse son violeur pour éviter des poursuites.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-