Ile de Ré: un détenu se bat avec ses gardiens, il meurt d'une crise cardiaque

Ile de Ré: un détenu se bat avec ses gardiens, il meurt d'une crise cardiaque

Publié le 12/08/2016 à 17:39
©SudOuest/Twitter
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Un détenu est mort à la centrale de Saint-Martin-de-Ré. Il aurait succombé à une crise cardiaque, après s'être battu avec des gardiens.

Un détenu de 32 ans est décédé mardi à la centrale de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime) d'un arrêt cardiaque, quelques heures après une altercation avec des gardiens, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

"Une enquête en recherche des causes de la mort suite à un arrêt cardiaque a été ouverte", et confiée à la gendarmerie de La Rochelle, a indiqué à l'AFP un substitut du procureur de la République, Soraya Ahras, confirmant une information de France 3 Poitou-Charentes.

"L'autopsie, n'ayant pas permis de déterminer l'origine du malaise cardiaque, les investigations sont en cours, notamment des expertises toxicologiques et anatomopathologiques", a précisé la magistrate.

Selon une source syndicale, l'altercation est survenue dans la matinée, lorsque le détenu a refusé d'être fouillé après avoir déclenché l'alarme d'un portique de détecteur de métal, avec un "pic" ou "poinçon" qu'il portait sur lui.

Lors de l'altercation, un des surveillants a été sévèrement mordu à la main par le détenu et conduit aux urgences, a-t-on précisé de même source. Le détenu a été placé en quartier disciplinaire à la suite de l'incident. C'est là que les surveillants lors de leur ronde l'ont découvert inanimé quelques heures plus tard.

Le détenu, originaire de la région parisienne, purgeait une peine de 13 ans de réclusion, et jusqu'alors "n'avait pas fait parler de lui à la centrale", à l'exception de cette altercation, a précisé Mlle Ahras.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme est mort dans la centrale de l'île de Ré.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-