Ille-et-Vilaine: devant les gendarmes il s'accuse d'agressions sexuelles sur 5 mineurs

Ille-et-Vilaine: devant les gendarmes il s'accuse d'agressions sexuelles sur 5 mineurs

Publié le :

Jeudi 14 Mars 2019 - 16:59

Mise à jour :

Jeudi 14 Mars 2019 - 17:04
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un septuagénaire s'est rendu de lui-même à la gendarmerie de Saint-Aubin du Comier, en Ille-et-Vilaine, mardi 5. Il s'est accusé d'agressions sexuelles sur cinq victimes mineures, toutes issues de la même famille. Il a été placé en détention.

Un homme de 72 ans s'est rendu à la gendarmerie de Saint-Aubin du Comier, en Ille-et-Vilaine, et s'est accusé d'agressions sexuelles mardi 5. Il a assuré qu'il avait fait cinq victimes, toutes mineures et appartenant à la même famille.

Le suspect, déjà connu de la justice pour des faits similaires, a été placé en garde à vue. Il a été mis en examen le mercredi 6 et est maintenant en détention provisoire.

Selon Ouest-France, qui rapportait les faits mercredi 13, les victimes appartiendraient à la même fratrie et seraient âgées de sept à 17 ans. Elles ne seraient pas originaire de la commune de Vendel, où réside le suspect, mais de Rennes.

A voir aussi: Le pape compare les agressions sexuelles d'enfants aux "sacrifices" païens

La maison que le suspect louait à Vendel a été vidée par ses propriétaires mercredi. "C'est un bordel", a confié au journal régional une personne venue aider. "Il entassait tout ce qu’il trouvait. Il y a des piles de journaux d’au moins 1,5 mètres", a-t-il poursuivi.

La petite commune de près de 400 habitants est secouée par la nouvelle. L'homme était "très discret, pas impliqué dans la vie de la commune. Il n’était pas méchant, pas violent, mais fragile", a expliqué le maire Bernard Turoche qui a préféré ne pas trop se confier tant que l'enquête était en cours.

Car l'enquête se poursuit et les gendarmes doivent maintenant vérifier les faits avoués par le suspect. L'un de ses amis a par ailleurs été entendu peu après son arrestation.

A lire aussi:

Son fils accusé d'agression sexuelle, la PDG de Time's Up démissionne

Rennes 2: l'enseignant soupçonné d'agression raciste va reprendre les cours

Jugé pour agressions sur mineurs, un ex-manager de hockey décrit comme "prédateur" par ses victimes

Un homme s'est lui-même rendu dans une gendarmerie pour s'accuser d'agressions sexuelles sur cinq mineurs.


Commentaires

-