Ils prostituent leurs petites amies pour se payer des vacances sur la Côte d'Azur

Ils prostituent leurs petites amies pour se payer des vacances sur la Côte d'Azur

Publié le 16/08/2017 à 14:42 - Mise à jour à 14:56
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Soupçonnés d'avoir obligé leurs petites amies à se prostituer pour payer leur séjour sur la Côte d'Azur, trois hommes ont été interpellés le week-end dernier par la police de la Sûreté départementale. Une information judiciaire a été ouverte pour "proxénétisme aggravé".

Leurs vacances ont été écourtées. Agés de 20 à 30 ans, trois hommes ont été interpellés le week-end dernier par la police de la Sûreté départementale. Ils sont soupçonnés d'avoir obligé leurs petites amies à se prostituer, entre Nice et Cannes (Alpes-Maritimes), pour payer leur séjour sur la Côte d'Azur.

Selon les informations de Var-Matin, les deux victimes (dont une mineure de 16 ans) leur rapportaient l'argent, lequel était aussitôt dépensé. Et selon le témoignage des deux jeunes femmes, elles n'en auraient jamais vu la couleur.

Originaires de la Seine-Saint-Denis et de l'Essonne, les trois proxénètes présumés ne seraient pas inconnus des services de police. Accusés d'avoir maltraité les deux jeunes femmes, ils ont déjà été impliqués dans des affaires de violence et trafic de stupéfiants. Une information judiciaire a été ouverte pour "proxénétisme aggravé". Le procureur Jean-Michel Prêtre a requis leur placement en détention provisoire. 

Comme le rappelle la loi, le proxénétisme est le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit "d'aider, d'assister ou de protéger la prostitution d'autrui", "de tirer profit de la prostitution d'autrui, d'en partager les produits ou de recevoir des subsides d'une personne se livrant habituellement à la prostitution" ou bien "d'embaucher, d'entraîner ou de détourner une personne en vue de la prostitution ou d'exercer sur elle une pression pour qu'elle se prostitue ou continue à le faire".

Le proxénétisme est puni de sept ans d'emprisonnement et de 150.000 euros d'amende.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Leurs petites amies étaient contraintes de se prostituer.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-