Impôts - Combien pouvez-vous déduire si vous utilisez votre véhicule pour travailler?

Impôts - Combien pouvez-vous déduire si vous utilisez votre véhicule pour travailler?

Publié le :

Lundi 05 Février 2018 - 16:51

Mise à jour :

Lundi 05 Février 2018 - 17:11
Si vous optez pour les frais réels plutôt que l'abattement de 10% pour votre prochaine déclaration de revenus, vous pouvez déduire vos dépenses liées à votre véhicule si vous vous en servez dans un cadre professionnel. Le barème pour cette année est maintenant connu.
© STR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'approchent la déclaration 2018 des revenus de l'année 2017, vous devrez faire le choix classique entre la déduction forfaitaire de 10% (plafonnée à 12.305 euros) ou la déduction des frais réels si, dans le cadre de votre profession, vous engagez de nombreux frais (au moins supérieurs à 10% de vos revenus).

Si vous effectuez ainsi de longues distances en voiture (avec votre voiture, précision importante), vous pouvez en effet déduire une somme de votre revenu déclaré et donc minorer votre impôt.

L'administration fiscale, qui revoit chaque année le tableau, vient de publier la nouvelle version pour la déclaration à venir.

Pour comprendre le tableau, il suffit de connaître la puissance administrative de son véhicule. Ensuite, connaître la distance parcourue par son véhicule (représentée par la lettre "d" dans le tableau).

Lire aussi: Impots.gouv.fr propose un simulateur de taxe d'habitation pour 2018

Un contribuable qui parcourt ainsi 10.000 kilomètres par an avec son véhicule 5CV dans le cadre de son travail pourra ainsi déduire 4.238 euros de ses salaires. Pour que l'opération soit intéressante, il faut évidemment que la somme ainsi obtenue soit inférieure à ce que lui aurait permis d'obtenir l'abattement automatique de 10 s'il n'avait pas opté pour les frais réels. Autrement dit, sans ce cas précis, avoir un revenu fiscal imposable inférieur à 42.380 euros.

Dernier détail: d'autres frais inhérents à l'utilisation de son véhicule sont déductibles outre ce que permet ce tableau, à savoir les péages, les frais de stationnements (dans les deux cas sous réserve d'avoir des justificatifs) et les intérêts du crédit automobile (au prorata de l'utilisation professionnelle).

Vous pouvez déduire les frais liés à votre voiture.


Commentaires

-