Incendie dans le Sud-Est: deux mineurs de 16 ans en garde à vue dans l'enquête sur le feu de forêt de Martigues

Origine criminelle?

Incendie dans le Sud-Est: deux mineurs de 16 ans en garde à vue dans l'enquête sur le feu de forêt de Martigues

Publié le :

Jeudi 27 Juillet 2017 - 12:00

Mise à jour :

Jeudi 27 Juillet 2017 - 12:37
Deux mineurs, âgés de 16 ans, ont été interpellés mercredi 26 dans une zone, censée être inaccessible aux civils, autour des incendies de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. En possession d'allumettes et de briquets, Ils sont soupçonnés d'avoir participé à la propagation du feu.
© JOSH EDELSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux mineurs de 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue mercredi 26 aux alentours de 9h du matin dans le cadre de l'enquête ouverte sur l'incendie à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône rapporte le journal local La Provence. Leur garde à vue a été prolongée ce jeudi 27.

Repérés par les pompiers en train de tourner autour des incendies, les deux adolescents ont été interpellés par des policiers en possession d'allumettes et d'un briquet écrit 20 Minutes. Immédiatement emmenés au commissariat de Martigues, les deux jeunes hommes sont soupçonnés d'avoir favorisé, d'une manière ou d'une autre, la propagation de l'incendie explique une source policière au quotidien, avant d'appeler à la "prudence".

Selon les premiers éléments, les enquêteurs de la sûreté urbaine de Martigues, qui sont chargées de l'enquête sous l'égide du parquet d'Aix-en-Provence, ont déjà réussi à prouver que les adolescents n'étaient pas présents au moment où l'incendie s'est déclenché explique BFMTV.

Pour rappel, une enquête a été ouverte sur l'incendie de Martigues car "la piste de l'origine humaine est privilégiée", révèle FranceInfo. Le feu de forêt qui a frappé la commune de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône a été maitrisé aux alentours de 7h ce jeudi matin explique France Bleu. Au total, 330 sapeurs-pompiers ont été mobilisés ainsi que 85 véhicules afin d'éteindre le brasier qui a consumé 150 hectares. Le feu est toujours sous haute surveillance à cause de la sécheresse du terrain et du mistral qui souffle sur la région.

L'incendie qui a touché la commune de Martigues a mobilisé 330 sapeurs-pompiers et 85 véhicules. (Illustration)

Commentaires

-