Incendie à Paris: les précédents sinistres meurtriers dans la capitale

Incendie à Paris: les précédents sinistres meurtriers dans la capitale

Publié le :

Mardi 05 Février 2019 - 10:49

Mise à jour :

Mardi 05 Février 2019 - 10:58
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'incendie qui s'est déclaré dans un immeuble rue Erlanger (16e arrondissement) dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 a fait neuf morts. De tels sinistres avec des bilans aussi tragiques ne sont pas rares à Paris, ville à l'habitat dense et parfois vétuste.

Le bilan est tragique et c'est, ce mardi matin, la piste criminelle qui est la plus sérieusement envisagée. Dix personnes ont perdu la vie dans l'incendie de l'immeuble de la rue Erlanger dans le 16e arrondissement de Paris, un bilant encore provisoire. L'intervention des pompiers a permis d'éviter un bilan bien plus lourd encore puisqu'une dizaine de personnes a été secourue après s'être réfugiées sur le toit alors que les flammes dévastaient les derniers étages du bâtiment.

Mais si ce bilan est lourd, les incendies à Paris causent régulièrement des morts dans la capitale, où l'habitat est dense et où le moindre incendie, a fortiori la nuit, peu rapidement entraîner des conséquences tragiques même avec une intervention rapide des pompiers.

La dernière fois que la capitale avait connu un bilan aussi lourd remonte au 2 septembre 2015. L'incendie d'un immeuble rue Myrha, dans un quartier populaire du 18e arrondissement, avait fait huit morts dont deux enfants.

Mais le bilan le plus lourd, lui, remonte à 2005 avec l'incendie de l'hôtel Paris-Opéra, rue de Provence en plein cœur de la capitale. Dans cette rue à deux pas des luxueux magasins des grands boulevards parisiens, un hôtel abritant des précaires placés par les services sociaux s'embrase suite à un problème souci électrique issu d'une installation vétuste. Le bilan est effroyable: 24 morts dont 11 enfants dans l'incendie parisien le plus meurtrier depuis la Libération.

Lire aussi: Neuf morts dans l'incendie d'un immeuble à Paris, piste criminelle privilégiée

C'est d'ailleurs une série noire qui va frapper la capitale en 2005: après l'incendie rue de Provence, un immeuble abritant majoritairement des immigrés venus d'Afrique de l'Ouest prend feu boulevard Vincent Auriol (17 morts). Toujours en 2005, c'est un nouvel immeuble vétuste et occupé principalement par des Ivoiriens qui prend feu dans le quartier huppé du Marais provoquant la mort de sept personnes. Ce sont donc 48 personnes qui sont mortes dans des incendies sur ces trois événements.

Le dernier événement en date à Paris remonte au 12 janvier: une explosion au gaz dans une boulangerie suivi d'un incendie a provoqué la mort de quatre personnes rue de Trévise dans le 9e arrondissement.

Voir aussi:

Incendie mortel à Courchevel: la piste criminelle "sérieusement examinée"

Lyon: un homme incendie sa voiture la disant remplie de bonbonnes de gaz

Les incendies à Paris ont causé de nombreux morts ces 15 dernières années.


Commentaires

-