Incendie: un ambulancier sauve un homme des flammes, il s’aperçoit que c'est son ami d'enfance

Incendie: un ambulancier sauve un homme des flammes, il s’aperçoit que c'est son ami d'enfance

Publié le :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 11:14

Mise à jour :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 11:20
©Jean-Paul Pelissier/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'il prenait une pause dans le VIe arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), vendredi, un ambulancier a porté secours aux habitants d'un immeuble en flammes. En parcourant les étages du bâtiment, il est tombé nez à nez avec son ami d'enfance.

C'est la belle histoire du jour. Alors qu'il prenait sa pause dans le VIe arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), vendredi 8, un ambulancier a porté secours aux habitants d'un immeuble en flammes, selon une information rapportée par La Provence. En effet, sans attendre l'arrivée des pompiers, il s'est engouffré dans le bâtiment, cherchant d'éventuelles victimes. Son tee-shirt autour du nez et de la bouche, il a monté les escaliers équipé seulement de la lampe torche de son téléphone.

"J'ai fini par entendre crier un homme qui était monté au 4e étage, je l'ai aidé à redescendre. Il a failli mourir et au final, on s'est rendu compte qu'on est amis d'enfant!", a-t-il déclaré. Au total, selon les derniers éléments divulgués, 16 marins-pompiers ont été mobilisés sur place le jour du drame pour maîtriser les flammes. Et si aucun habitant n'a été blessé, l'incendie a tout de même été dévastateur, détruisant trois étages et obligeant sept personnes à être relogées.

Pour rappel, plusieurs règles sont à suivre en cas d'incendie. Dans un premier temps, il est impératif d'appeler les secours: le 18 pour les sapeurs-pompiers ou le 112. Une fois l'appel émis, il faut évacuer les lieux le plus rapidement possible et crier "au feu" dans les escaliers pour prévenir les habitants de l’immeuble.

En revanche, s'il est impossible de sortir de l'appartement, il faut fermer les portes, les arroser avant de colmater le bas avec des linges mouillés. Puis, signaler sa présence aux fenêtres. En cas de fumée dans la pièce, il faut se couvrir le nez et la bouche avec un linge humide et se coucher au sol.

En le sauvant, l'ambulancier s'est rendu compte qu'il s'agissait d'un ami d'enfance.


Commentaires

-