Incendies à Madère: le Portugal demande l'aide de l'Union européenne

Incendies à Madère: le Portugal demande l'aide de l'Union européenne

Publié le :

Jeudi 11 Août 2016 - 16:51

Mise à jour :

Jeudi 11 Août 2016 - 17:06
© Joana Sousa/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Face à l'incendie qui ravage Funchal, la capitale de Madère, le Portugal a demandé l'aide de l'Union européenne et a obtenu celle de l'Espagne et du Maroc. Le feu, pour l'instant "sous contrôle", a ravagé un hôtel de luxe, des habitations, et a provoqué l'évacuation d'un millier de personnes.

Face aux incendies qui affectent le pays, le Portugal a demandé l'aide de ses voisins. A Madère, les flammes ont ravagé entre lundi 8 et mercredi 10 la capitale de l'île, Funchal.

Lisbonne a demandé l'aide de l'Union européenne en activant le Mécanisme européen de protection civile et a obtenu rapidement l'aide d'un avion bombardier d'eau italien, qui s'est ajouté à deux appareils espagnols présents grâce à un accord bilatéral entre les deux pays. La ministre portugaise de l'Intérieur, Constança Urbano de Sousa, avait annoncé mercredi que le Maroc était prêt à envoyer deux avions Canadair, ce que le roi du Maroc Mohamed VI a fait. le footballeur Cristiano Ronaldo, originaire de l'île de Madère, a réagi sur les réseaux sociaux en envoyant un message de soutien aux pompiers et, selon plusieurs médias portugais, il aurait proposé son aide au président régional.

Les autorités locales ont annoncé jeudi 11 que le feu était "sous contrôle" mais les habitants restent méfiants car une accalmie similaire avait déjà eu lieu mardi. Les flammes ont fait trois morts, deux blessés dans un état grave, 170 blessés légers et ont poussé les autorités à évacuer un millier de personnes. Un homme de 23 ans, soupçonné d'avoir provoqué le feu de manière intentionnelle, a été placé en garde à vue. La propagation du feu serait dû à la combinaison de plusieurs facteurs naturels: des températures records, un taux d'humidité bas et de fortes rafales de vent. L'origine du feu serait une petite colonne de fumée dans le hameau de Sao Roque, situé au nord de la ville.

Si 120 pompiers ont été envoyés en renfort depuis le continent et trente autres depuis l'archipel des Açores, le vent a compliqué la maîtrise des flammes et a rendu impossible l'utilisation de moyens aériens. L'incendie s'est rapidement étendu vers les vieux quartiers de la ville où les touristes sont en nombre à cette période de l'année. C'est justement les conséquences sur le tourisme qui inquiètent les autorités locales car c'est la principale activité de Madère, surnommée "la perle de l'Atlantique".

 

Un incendie a ravagé Funchal, la capitale de Madère. Si le feu est "sous contrôle", il n'est pas éteint.

Commentaires

-