Inde: "Mowgli girl", la fillette retrouvée dans la forêt, n'aurait pas été élevée par des singes (vidéo)

Loin du conte de Disney

Inde: "Mowgli girl", la fillette retrouvée dans la forêt, n'aurait pas été élevée par des singes (vidéo)

Publié le :

Lundi 10 Avril 2017 - 10:49

Mise à jour :

Lundi 10 Avril 2017 - 11:02
Une fillette, âgée à première vue d'une dizaine d'années, a été découverte en janvier dernier dans une réserve naturelle de Bahraich, dans le nord de l'Inde. Les médias locaux ont tout d'abord affirmé qu'elle avait été élevée par des animaux, comme dans "Le Livre de la jungle". Mais la réalité serait bien différente.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'histoire était trop belle pour être vraie. "Mowgli girl", la petite fille retrouvée en Inde en plein cœur d'une réserve naturelle, n'aurait pas été élevée par des singes, comme l'affirmait de nombreux médias locaux. Un responsable forestier, cité par The Guardian, vient de donner une toute autre version de l'histoire. Selon ses dires, la fillette, qui ne sait pas parler, n'aurait pas été retrouvée dans la jungle au beau milieu des singes, mais bien au bord d'une route. Elle aurait donc, vraisemblablement, été abandonnée par sa famille en raison de son handicap.

"On voit bien que cette enfant est handicapée mentalement et physiquement (...). Je pense que la famille de cette enfant a été consciente qu'elle ne pouvait pas parler, et elle l'a sûrement abandonnée près de la route", a-t-il expliqué. Et d'ajouter: "Si elle vivait parmi les singes, c'est depuis seulement quelques jours".

Cette enfant, âgée à première vue d'une dizaine d'années, aurait également pu être abandonnée en raison de son sexe car en Inde, les hommes sont souvent valorisés par rapport aux femmes. Dans certaines régions de ce pays, l'avortement de fœtus féminins est d'ailleurs toujours pratiqué. "Certaines familles accordent moins de valeur aux filles qu'aux garçons", a expliqué au Guardian Ranjana Kumari, une Indienne qui milite pour le droit des femmes, précisant que les famille préféraient "se débarrasser d'une fille que de dépenser de l'argent pour l'élever".  

Pour rappel, les médias locaux avaient dans un premier temps affirmé que la petite fille avait été retrouvée dans la jungle et qu'elle vivait parmi les singes. Selon eux, les primates auraient attaqué et même pris en chasse les sauveteurs qui étaient venus la prendre en charge. Son côté agressif aurait ensuite permis de déduire qu'elle avait été élevée dans la nature par ces animaux. Et pour cause: surnommée "Mowgli girl" en référence du Livre de la jungle, l’enfant se déplaçait à quatre pattes, ne portait aucun vêtement et se nourrissait à même le sol. A l'hôpital, les médecins ont constaté qu'elle ne savait pas parler et qu'elle communiquait exclusivement en émettant des sons.

Mais les médecins ont rapidement vu des améliorations: elle marche et mange à présent normalement même si elle est toujours incapable de parler. En attendant de retrouver sa famille, elle a été transférée dimanche 9 dans un orphelinat.

(Voir ci-dessous la vidéo de la fillette):

Handicapée, la fillette aurait été abandonnée par sa famille.

Commentaires

-