Indonésie: à Jakarta, un attentat fait au moins quatre morts

Possible attentat suicide

Indonésie: à Jakarta, un attentat fait au moins quatre morts

Publié le :

Jeudi 14 Janvier 2016 - 07:35

Mise à jour :

Jeudi 14 Janvier 2016 - 07:42
A Jakarta (Indonésie), des explosions ont fait au moins quatre morts. Parmi ces six explosions, causées par au moins une bombe, l'une aurait eu lieu près d'un poste de police. Selon certaines sources policières, il pourrait bien s'agir d'un attentat suicide.
©Bay Ismoyo / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au moins quatre personnes ont été tuées dans des explosions ce jeudi 14 sur une artère très fréquentée de Jakarta, en Indonésie. Il s'agit de trois civils et d'un policier, a indiqué le porte-parole de la police nationale Anton Carliyan. Parmi les six explosions, causées par au moins une bombe, l'une aurait eu lieu près d'un poste de police. Selon certaines sources policières, il s'agirait d'un attentat-suicide. Un bâtiment des Nations Unies se situe dans le quartier visé. Des coups de feu auraient également été entendus dans un café Starbucks situé non-loin du poste de police en question.

"Notre nation et notre peuple ne devraient pas avoir peur, nous ne serons pas vaincus par ces actes terroristes", a déclaré le président Joko Widodo à la télévision, ajoutant que les autorités "condamnaient cet acte qui a perturbé la sécurité et semé la terreur parmi la population". "C'est sans doute un acte terrorisme, mais il n'y pour le moment aucune preuve que l'État islamique soit impliqué", a quant à lui indiqué le chef des services de renseignement indonésien.

Pendant ce temps là, sur un message posté sur Twitter ce jeudi matin, à 6h00 heure française, l'ambassade de France à Jakarta précisait qu'une menace terroriste était "toujours en cours". "Prière de limiter autant que possible vos déplacements en ville", est-il écrit.

En décembre, près de 150.000 policiers et militaires indonésiens ont été mobilisés pour garder des sites importants pendant la période des fêtes. A cette période, les policiers du pays ont arrêté cinq personnes suspectées d'appartenir à un réseau proche de Daech et quatre autres en rapport avec le groupe extrémiste Jemaah Islamiyah, à l'origine d'attentats de grande ampleur en Indonésie.

Ils ont notamment saisi du matériel servant à la fabrication d'explosifs ainsi qu'un drapeau inspiré par Daech. Les extrémistes islamistes ciblaient des stations de police, des centres commerciaux, des groupes chiites minoritaires et des membres de l'unité d'élite de la police antiterroriste. 

 

La police recherche les suspects après un attentat à Jakarta.

Commentaires

-