Indre-et-Loire: accusé de viols sur mineurs, un professeur de chant se suicide

Indre-et-Loire: accusé de viols sur mineurs, un professeur de chant se suicide

Publié le :

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:01

Mise à jour :

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:14
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le professeur de chant du conservatoire de Tours (Indre-et-Loire), en détention provisoire pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, s'est suicidé ce week-end dans sa cellule. Il avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en avril dernier.

Un ancien professeur de chant du conservatoire Francis Poulenc à Tours (Indre-et-Loire), en détention provisoire pour viols et agressions sexuelles sur mineurs depuis le mois de février, s'est suicidé dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16.

L'homme, âgé de 60 ans, s'est pendu avec un drap à la fenêtre de sa cellule, selon l'information révélée par La Nouvelle République. Il avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en avril dernier.

Les deux codétenus de l'accusé, qui ne sera donc jamais reconnu coupable, n'ont rien entendu car ils dormaient profondément à cause des somnifères qu'ils avaient pris quelques heures avant, a expliqué Jean-Luc Beck, le procureur de la République de Tours.

Lire aussi: messages sexuels à un élève mineur - un professeur en détention provisoire

L'avocat des familles des victimes maître Abed Bendjador a déclaré au quotidien régional que ce suicide "(était) la plus mauvaise issue qui soit".

"Dans des cas comme ceux-ci, le débat judiciaire a des vertus curatives, il est important de verbaliser les choses, et là les victimes n'auront plus moyen de le faire", a-t-il ajouté.

Le sexagénaire avait été mis en examen et écroué en février pour viols et agressions sexuelles sur plusieurs mineurs.

Sept victimes avaient été identifiées ces dernières années. Il s'agissait principalement de jeunes garçons âgés entre 13 et 16 ans, des élèves qu'il aurait emmenés en week-end à Paris à plusieurs reprises.

Durant ces séjours, organisés par lui-même, dans le cadre soi-disant de son enseignement, il aurait drogué certains adolescents et aurait abusé d'eux.

A noter que par le passé, cet homme avait déjà été mis en examen pour attouchements sexuels sur un enfant de 11 ans. C'était en 2002 mais il avait été relaxé faute de preuve.

Pour les faits pour lesquels il avait été placé en détention provisoire cette année, il risquait jusqu'à 20 ans de prison.

Et aussi:

Moulins: le professeur couchait avec les élèves choisies pour ses spectacles

Angers: un professeur de théâtre condamné pour agressions sexuelles

Il viole une femme enceinte, elle saute du 3e étage pour s'échapper

Un professeur de chant sexagénaire s'est suicidé dans sa cellule à la maison d'arrêt de Tours. Il était accusé de viols sur mineurs.


Commentaires

-