Indre-et-Loire: un touriste découvre une patte d'éléphant près de la zone industrielle de Chédigny

Indre-et-Loire: un touriste découvre une patte d'éléphant près de la zone industrielle de Chédigny

Publié le :

Vendredi 18 Août 2017 - 09:39

Mise à jour :

Vendredi 18 Août 2017 - 10:04
©Stephane Mignon/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'il se promenait en vélo avec ses enfants vendredi dernier, un touriste a découvert une patte d'éléphant, vidée et nettoyée. L'Office national de la chasse et de la faune sauvage d'Indre-et-Loire a confirmé ce vendredi qu'il s'agissait bien d'une patte d'éléphant.

Il se promenait tranquillement lorsqu'il a fait cette étrange découverte. Un touriste faisait du vélo avec ses enfants au bord de la zone industrielle de Chédigny, en Indre-et-Loire, lorsqu'il a trouvé par terre une patte d'éléphant, vendredi 11, rapporte La Nouvelle République.

Il a laissé la patte par terre, mais, titillé par la curiosité, l'homme est revenu le lendemain récupérer l'objet. Ce pied mesurait une vingtaine de centimètres de diamètre, avait été totalement vidé et ne dégageait aucune odeur. Le touriste a donc contacté l'association des zoos de France ainsi que l'ONG WWF pour obtenir une authentification de l'objet, mais il n'a obtenu aucune réponse.

C'est finalement l'Office national de la chasse et de la faune sauvage d'Indre-et-Loire qui s'est rendu à Chédigny, mercredi 16, pour aider l'homme a identifier si la patte était une vraie ou pas. C'est une certitude depuis ce vendredi: après diverses analyses, l'Office a bel et bien confirmé qu'il s'agissait d'une authentique patte d'éléphant. Cependant, personne ne sait comment l'objet s'est retrouvé à cet endroit.

Des morceaux d'éléphants avaient déjà été découverts en avril dernier, à Versailles. Une employée de la poste, alertée par l'odeur dégagée par un colis, avait trouvé deux pattes, deux oreilles et une défense d'éléphant à l'intérieur de ce dernier, rapportait Le Parisien.

Des pieds d'éléphants, vidées et nettoyées, seraient régulièrement saisis par les douaniers. Ils serviraient le plus souvent de lampe et seraient trouvables en chinant dans les brocantes.

Un homme a découvert une patte d'éléphant intacte près de la zone industrielle de Chédigny. (Illustration)


Commentaires

-