INFO FS- Christophe D., le "boxeur gilet jaune" qui a affronté les CRS s'explique en vidéo

INFO FS- Christophe D., le "boxeur gilet jaune" qui a affronté les CRS s'explique en vidéo

Publié le :

Lundi 07 Janvier 2019 - 13:43

Mise à jour :

Lundi 07 Janvier 2019 - 13:53
©DR
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Christophe D., l'homme filmé en train de se battre avec des gendarmes mobiles samedi à Paris s'est justifié dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Il exhorte les Gilets jaunes à continuer le combat "pacifiquement".

La vidéo a été partagée par de nombreux groupes Facebook se revendiquant des Gilets jaunes. Christophe D., l'homme identifié comme le boxeur (dit "le gitan de Massy") qui a frappé des gendarmes mobiles sur la passerelle Léopold-Sedar-Senghor à Paris, près de l'Assemblée nationale, a expliqué son geste dans une vidéo tournée dimanche 6.

L'ancien boxeur y explique qu'il participe aux actions des Gilets jaunes depuis le début du mouvement et notamment l'Acte 1, le 17 novembre dernier, où il a bloqué "un rond-point". Christophe D. précise ensuite qu'il a pris part à l'ensemble des manifestations de contestation sur Paris où il a vu "la répression". "J'ai vu la police nous gazer, j'ai vu la police faire mal à des gens à coups de Flashball, j'ai vu des gens blessés, des retraités se faire gazer" explique-t-il.

Lire aussi - Boxeur Gilet jaune: une cagnotte en ligne pour le soutenir

L'ancien boxeur souligne également qu'il "travaille" et qu'il arrive "a boucler ses fins de mois même si s'est parfois c'est dur". Et de poursuivre: "je manifeste pour les retraités, pour mes enfants, pour les femmes célibataire (...) j'ai la colère du peuple qui est en moi. (Les politiques) se gavent sur notre dos. Je ne suis pas d'extrême-droite, je ne suis pas d'extrême gauche, je suis juste un Français patriote".

Concernant les violences sur les forces de l'ordre qui lui sont reprochées, Christophe D. concède "avoir mal réagi" sous le "coup de la colère" après avoir été gazé de nombreuses fois avec son épouse avant de faire savoir qu'il va se rendre auprès des forces de l'ordre. Il conclut en appelant les Gilets jaunes à continuer le combat "pacifiquement".

 Il s'est effectivement rendu ce lundi 7 au matin aux enquêteurs de la Sûreté territoriale. Selon France 2, qui révèle cette information, Christophe D. a été placé immédiatement en garde à vue. Christophe Castaner a confirmé l'information sur Twitter, appuyant sur le fait que l'homme de 37 ans allait devoir "répondre de ses actes devant la Justice".

Voir:

Acte 9 des Gilets jaunes: vers une action dans "le centre de la France" ou à la Défense?

La maison d'une députée LREM murée, elle accuse les Gilets jaunes (photos)

Christophe D. a publié une vidéo pour expliquer ses actes, il s'est depuis constitué prisonnier.


Commentaires

-