Inondations dans l'Aube: un agent municipal soupçonné de détourner les dons aux sinistrés

Inondations dans l'Aube: un agent municipal soupçonné de détourner les dons aux sinistrés

Publié le :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 20:36

Mise à jour :

Vendredi 02 Novembre 2018 - 20:37
Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir volé des dons effectués par des particuliers pour les sinistrés des inondations de l'Aude. Une enquête a été ouverte.
© Pascal PAVANI / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les accusations qui pèsent sur l'agent municipal sont très graves. Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir détourné des dons qui étaient destinés aux personnes sinistrés après les tragiques inondations de la mi-octobre dans l'Aude. Une enquête interne a été ouverte par la mairie de la cité médiévale.

Selon le journal l'Indépendant, qui révèle l'information, l'individu était chargé de centraliser les dons des particuliers en faveur des sinistrés particulièrement touchés par la montée des eaux. Il aurait ainsi été aperçu en train de charger ces dons dans différents voitures. "Selon certains témoignages, ce serait trois coffres de véhicules qui auraient été chargés", précise le journal local.

Lire aussi - Le coût total des inondations dans l'Aude estimé à 200 millions d'euros

L'employé municipal a été convoqué par son responsable et sommé de s'expliquer sur ces actes. Il a affirmé que les personnes à qui il avait donné ces dons étaient toutes des sinistrés et que lui-même avait été touché par les inondations. Une enquête interne a été ouverte pour vérifier les dires de l'employé qui risque d'être radié si les faits sont avérés.

Les assureurs estiment que les inondations pourraient "au final avoir occasionné plus de 30.000 sinistres". Le coût total, estimé à 200 millions d'euros, se répartit entre les habitations (68%), les véhicules (18%) et les biens professionnels (14%).

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes du département de l'Aude, qui concentre "à lui seul 90% des dommages", selon les assureurs, ce qui doit permettre aux personnes touchées d'être indemnisées rapidement.

La Fédération française de l'assurance a précisé dans son communiqué que les assureurs accepteront les déclarations de sinistres "jusqu'au 30 novembre 2018 pour les communes reconnues en état de catastrophe naturelle".

Voir:

Inondations dans l'Aude: des pillards interpellés

Inondations et crues : ils ont tout perdu

Inondations dans l'Aude: des dégâts "de l'ordre de 200 millions d'euros", annonce Le Maire

Un employé municipal de Carcassonne est soupçonné d'avoir volé des dons pour les sinistrés des inondations de l'Aude.


Commentaires

-