Interne agressée sexuellement à l'hôpital de la Timone à Marseille: un suspect arrêté

Interne agressée sexuellement à l'hôpital de la Timone à Marseille: un suspect arrêté

Publié le :

Mardi 18 Juillet 2017 - 20:50

Mise à jour :

Mardi 18 Juillet 2017 - 20:50
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été interpellé lundi suite à plusieurs agressions contre des internes de l'hôpital de la Timone à Marseille. Il est suspecté d'avoir violenté une résidente de l'internat et tenté de violer une autre, la blessant grièvement. L'homme serait également soupçonné dans une autre affaire du même ordre.

Un homme a été interpellé lundi 17, soupçonné d'être l'auteur des agressions de deux femmes, internes en médecine et résidantes au sein du complexe de l'hôpital de la Timone. Le suspect serait déjà connu pour des faits similaires.

L'agression des deux jeunes femmes, particulièrement violente, avait eu lieu le dimanche 9 dans la soirée. L'homme avait pénétré dans l'internat et s'en était pris à une première femme qui avait réussi à lui échapper en se réfugiant à l'intérieur d'un bâtiment. Il a ensuite agressé sexuellement une interne de 28 ans, lui causant "de multiples plaies de la face, des fractures des os du crâne, et une hémorragie intracrânienne" , outre le traumatisme psychique selon le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM). Il avait ensuite pris la fuite.

L'agression a provoqué la colère du SAIHM qui a dénoncé des mesures de sécurité insuffisantes au niveau de l'internat où "des SDF, toxicomanes et patients dangereux" s'étaient déjà introduits et dont la porte d'entrée ne ferme plus "depuis six mois". La direction de l'établissement a annoncé prendre des mesures immédiates concernant la sécurité des lieux et un agent de sécurité se trouve sur place depuis le lendemain de l'agression.

L'homme interpellé lundi serait connu de la police car également mis en cause pour une agression sexuelle commise dans le métro de Marseille.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


La victime souffrait de multiples plaies de la face, des fractures des os du crâne, et d'une hémorragie intracrânienne.

Commentaires

-