Isère: mort suspecte d'un bébé d'un mois, les parents en garde à vue

Isère: mort suspecte d'un bébé d'un mois, les parents en garde à vue

Publié le :

Mardi 18 Septembre 2018 - 17:55

Mise à jour :

Mardi 18 Septembre 2018 - 17:59
Les parents d'un bébé d'un mois, mort subitement le 8 septembre dernier, ont été placés en garde à vue lundi en Isère. Les résultats de l'autopsie de leur nourrisson sont incompatibles avec leur version.
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un bébé d'un mois est décédé le 8 septembre dernier à Moirans en Isère. Ses parents ont déclaré qu'il devait sûrement avoir succombé à une mort subite du nourrisson. Mais la version du couple n'est pas compatible avec les résultats de l'autopsie qui a été récemment pratiquée.

Selon l'information révélée par Le Dauphiné Libéré, les examens médico-légaux ont mis en évidence de graves blessures dont des fractures multiples à la tête et aux jambes, laissant entendre que le petit garçon a été battu à mort ou qu'il est accidentellement et lourdement tombé au sol.

Quand les gendarmes ont reçu les résultats de l'autopsie, ils sont allés au domicile des parents pour les interpeller, mais ces derniers avaient fui. Ils n'ont pu être localisés, arrêtés et placés en garde à vue que lundi 17.

Lire aussi: une mère, qui vendait du sexe en ligne, accusée de maltraitance sur son bébé

Le père, un homme âgé de 39 ans, et la mère, une femme âgée de 23 ans, nient tous les deux toute implication dans la mort de leur bébé. Ils étaient ce mardi 18 toujours en cours d'audition et doivent être présentés à un juge d'instruction mercredi 19.

Le parquet a précisé auprès du Dauphiné Libéré que les deux individus étaient déjà connus des services de police, pour des faits de violences et d'infraction à la législation sur les stupéfiants.

Et aussi:

Bébé jeté du 7e étage: une mère infanticide condamnée à huit ans de prison

Seine-et-Marne: elle se suicide en se jetant sous un train avec son bébé

Un couple d'Isérois a fini en garde à vue après que l'autopsie de leur bébé d'un mois a révélé des résultats incompatibles avec leur version des faits.


Commentaires

-